Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Cadres et dirigeants d’entreprise : comment travailler aux USA ?

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

Le marché étasunien est florissant et offre de nombreuses opportunités d’affaires aux cadres et aux dirigeants d’entreprises étrangères. Toutefois, la réglementation à suivre pour s’implanter dans le pays est un peu complexe. Si vous avez la volonté de travailler aux États-Unis, l’idéal sera de faire appel aux services d’un avocat reconnu en matière de droit de l’immigration aux USA. Il est également recommandé d’étudier les secteurs en pleine expansion dans le pays et d’être bien qualifié. Voici quelques astuces pour réussir votre insertion professionnelle aux USA.

Disposez du visa L1 pour travailler facilement aux USA

Le visa L-1 est considéré comme le visa de transfert intragroupe (Intra-Company visa). Il est l’idéal pour les travailleurs mutés dans une filiale ou maison mère d’une entreprise aux États-Unis. Il comporte deux sous-catégories dont le L-1A destiné aux cadres et aux dirigeants et le L-1B réservé pour les travailleurs ayant des connaissances spécialisées. Les autorités américaines offrent également aux grandes entreprises le visa L-1 global afin de leur permettre de transférer fréquemment leurs employés sans avoir à faire une demande pour chaque personne.

Le visa L-1 est très bénéfique

Le visa L-1 se distingue par sa facilité d’obtention et les nombreux avantages qu’il offre. Si vous êtes titulaire du L-1A, vous pouvez en effet accéder facilement à la carte verte, car ce visa a une double intention. La carte verte vous permet de résider de façon permanente aux États-Unis, d’aller et de revenir comme tout citoyen sur le sol américain. Le délai de délivrance du visa L-1 est relativement court. Vous pouvez opter pour une procédure de traitement prioritaire et l’obtenir en deux semaines.

Si vous avez des enfants, un conjoint ou une conjointe, ces derniers peuvent demander un visa L-1 dérivé pour vous rejoindre aux USA. Il faut toutefois noter que les termes et les conditions d’obtention du visa L-1 sont complexes et soumis à un formalisme strict. Pour avoir la garantie que votre demande respecte toutes les exigences en la matière, la meilleure des astuces est de vous adresser à un avocat reconnu en matière de droit de l’immigration aux USA.

Vous pouvez retrouver sur maud-poudat-immigration-usa.fr un avocat spécialisé dans l’obtention des visas L-1. L’intervention de ce spécialiste est l’assurance pour maximiser vos chances d’obtenir facilement et rapidement votre visa de travail non immigrant. Il peut vous apporter un accompagnement personnalisé, quel que soit votre besoin en matière d’immigration aux USA. Grâce à lui, vous pouvez éviter les écueils et gagner du temps durant la procédure d’obtention du visa L-1.

conditions obtention visa L1

Les conditions d’obtention du visa L-1

L’emploi pour lequel le visa L-1 va être délivré doit être un emploi de gestion ou de direction. Il doit également être classé comme un emploi qui ne peut être exercé que par une personne disposant de connaissances spécialisées. Le cadre ou le dirigeant qui doit être admis aux États-Unis doit apporter la preuve qu’il a travaillé pour son entreprise pendant une année continue au cours des trois dernières années qui précèdent son départ pour les USA.

L’entreprise doit être une société mère, une succursale d’une société mère, une société affiliée à une société américaine ou une entreprise qui dispose d’une filiale sur le sol étasunien. Lorsque ces conditions sont réunies, le visa L-1 peut être accordé pour une période allant jusqu’à trois ans. Ce délai peut être prolongé et s’étaler sur un maximum de sept ans. En dehors du visa L-1, vous pouvez travailler aux États-Unis avec les visas H1B, E1, E2, J1, J2, O1… Renseignez-vous auprès d’un avocat spécialisé dans l’immigration aux USA sur leurs conditions d’obtention.

La procédure d’obtention du visa L-1

La demande du visa L-1 se fait auprès de l’ambassade ou du consulat des États-Unis. C’est l’une de ces représentations américaines qui étudient le dossier et décident de votre éligibilité ou non à travailler sur le sol américain. Le dossier de candidature pour l’obtention du visa doit contenir votre passeport en cours de validité et une photo d’identité datant de moins de 6 mois. Il faut ajouter à ces pièces le formulaire DS-160 après avoir pris le soin de le remplir.

Vous devez également joindre à votre dossier l’autorisation de travail I-797. Ce document est la preuve que l’offre d’emploi objet de votre demande de visa a été acceptée par le States Departement of Homeland Security. Certaines pièces justificatives telles que votre relevé de compte bancaire ou un extrait de casier judiciaire peuvent également faire partie du dossier.

Renseignez-vous sur les principales formes de société aux États-Unis

Avant de poser vos valises aux USA, prenez d’abord connaissance des principales formes de sociétés qui existent dans le pays. Ceci vous permettra de choisir la forme juridique la plus adaptée aux réalités de votre entreprise et de bénéficier des avantages y afférents. Aux États-Unis, quatre formes de sociétés dominent le marché de l’entrepreneuriat à savoir :

  • la Corporation,
  • la LLC (Limited Liability Company),
  • la Sole Proprietorship,
  • le partnership.

Si vous choisissez le partnership, vous serez appelé à partager les responsabilités avec un ou plusieurs associés. Dans le cas d’une Corporation, vous pouvez lever du capital par la vente d’actions. La LLC vous fait bénéficier des avantages du partnership et de la Corporation tandis que la Sole proprietorship vous offre la possibilité d’être indépendant. Gardez toutefois à l’esprit que les démarches administratives, juridiques et financières ne sont pas les mêmes d’une société à une autre. Se faire aider par un professionnel peut se révéler comme un atout majeur dans ce cas.

sociétés Etats-Unis

Justifiez du savoir-faire nécessaire

Pour travailler aux USA, vous devez avoir un background professionnel irréprochable. Le pays possède de nombreuses compétences et seuls les meilleurs sont plébiscités pour occuper les postes dans les entreprises. Si vous êtes français, il est indispensable d’avoir un bon niveau d’anglais aussi bien dans le parler que l’écrit. Avec de telles compétences, vous pouvez trouver facilement votre place sur le marché de l’emploi américain. N’oubliez pas de vous renseigner sur les secteurs d’activités en pleine expansion ou qui ont une forte demande de compétences. Les opportunités d’emploi sont plus concentrées aux États-Unis dans les secteurs tels que :

  • l’informatique et les nouvelles technologies,
  • le commerce de bétail et la restauration,
  • le tourisme et l’éducation,
  • le marketing digital et la communication,
  • l’art et le tourisme,
  • la logistique…

Vous pouvez également vous insérer professionnellement aux USA dans les métiers liés à la finance et à la comptabilité.