Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

L’intérêt et l’obtention du micro-crédit

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

Le micro-crédit est surtout recommandé pour les personnes exclues du système bancaire traditionnel (que ce soit à cause d’un revenu faible ou une situation professionnel précaire). Généralement, on le sollicite pour améliorer sa situation ! Entrons plus dans les détails ici.

Définition du micro-crédit

 

Le micro-crédit personnel est un prêt que l’on accorde aux personnes exclues du crédit bancaire traditionnel. Il peut s’agir :

  • des chômeurs ;
  • des allocataires de minima sociaux ;
  • des personnes à revenus réduits.

Accessible à tous, il n’y a pas vraiment de conditions de revenus établies à l’avance pour bénéficier du micro-crédit. Par contre, un projet personnel visant une insertion sociale ou professionnelle est de mise. Il se distingue du micro-crédit professionnel visant à développer une activité professionnelle.

 

Comment utiliser le micro-crédit ?

 

Le micro-crédit peut s’utiliser en achetant une voiture ou en effectuant des travaux de rénovation pour sa maison. Aussi, certaines personnes s’en servent pour une formation professionnelle, dans le cadre de l’obtention d’un permis de conduire ou pour des soins de santé. Sur les services du site cashper.fr, vous pouvez vous faire aider dans l’obtention d’un micro crédit.

 

Le fonctionnement du prêt

 

La valeur et la durée

Le micro-crédit vous donne la possibilité d’emprunter de petites sommes allant de 250 à 6 000 euros en moyenne. Comme il est destiné aux personnes ayant des revenus assez faibles, la durée peut s’étaler de 5 mois à 5 ans. Si cette durée est généralement longue, il est possible de rembourser son crédit par anticipation. Il s’agit, dans ce cas, de rembourser son crédit sans forcément attendre les autres mensualités.

 

Le prix du crédit en lui-même

Le coût du crédit est évalué par le prêteur. Il se situe entre 1.5 et 4%. Certes, ces taux peuvent vous sembler assez élevés, mais si l’on compare avec d’autres organismes de crédit, il n’y a pas de frais de dossier appliqué, ce qui est nettement avantageux.

 

A qui s’adresser ?

La demande pour un micro-crédit n’est pas à adresser à la banque, mais à un réseau d’accompagnement social. Ce réseau, qui sert d’intermédiaire, a pour mission d’accueillir la personne sollicitant le crédit, de bien évaluer son projet et de l’aider à monter un dossier solide. Vous pouvez vous rendre vers :

  • une maison pour l’emploi,
  • une association à vocation sociale ;
  • un centre communal d’action sociale. Vous pouvez aussi demander des coordonnées à la mairie.

Une autre option consiste à se rendre directement sur le site de la Caisse des Dépôts France microcrédit. Cette plateforme vous orientera vers les divers organismes, pouvant vous assister dans le dépôt de votre dossier de demande de crédit.

 

Tous les bénéfices du micro-crédit

 

Un déblocage rapide des fonds

Le principal atout du micro-crédit à la consommation, c’est le délai de 24 à 48 h du déblocage des fonds, ce qui est pratiquement impossible avec les banques.

 

Un avantage pour les personnes exclues du système bancaire

Il n’est pas rare de se retrouver en interdit bancaire ou de ne pas être solvable pour emprunter de l’argent. Le micro crédit permet alors d’emprunter facilement.

 

Un remboursement facilité et des taux encadrés

Les montants empruntés ne sont pas vraiment mirobolants, ce qui réduit le risque lié aux remboursements. De plus, l’emprunteur peut planifier les dates, le nombre et la valeur des mensualités. En ce qui concerne les taux, ils sont plus importants que ceux pratiqués par la banque dans le cadre d’un crédit immobilier, par exemple. Mais cela ne les empêche pas d’être bien encadrés par la loi.

 

Des conditions établies à l’avance

Tous les détails de votre micro-crédit sont remis avec la signature même du contrat de prêt. Vous aurez ainsi accès au taux d’intérêt, aux mensualités, mais aussi aux modalités de remboursement et aux éventuelles pénalités auxquelles vous vous exposez en cas de retard.