Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Les démarches administratives de l’auto-entrepreneur

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

En tant qu’entrepreneur, il existe plusieurs démarches administratives qui doivent être faites. Avant la création de l’entreprise et durant son fonctionnement. Ces actions permettent à l’entreprise d’être en règle vis-à-vis de la loi. Lisez cet article pour en savoir davantage sur les démarches administratives de l’auto-entrepreneur.

 

Les démarches administratives liées à la création de l’entreprise

 

Se lancer dans les démarches de création de sa propre auto-entreprise implique un certain nombre de critères non négligeables. Pour cela, il faut agir en suivant des étapes. La première consiste à faire la déclaration de votre auto-entreprise en ligne. C’est l’étape au cours de laquelle vous effectuez une déclaration de début d’activité. Pour le faire, vous devez présenter une copie de votre carte d’identité et le formulaire PO Micro-Entrepreneur. L’ensemble de votre dossier va être transmis au CFE (centre de formalité des entreprises). Notez que le formulaire doit comporter le lieu où vous exercez votre activité, le type d’activité et vos enseignements civils. La deuxième étape est liée aux commerçants et aux artisans. Ces derniers doivent procéder à l’immatriculation aux répertoires des métiers pour les artisans. Ils doivent pour cela se munir d’un justificatif de domicile et d’une déclaration sur l’honneur de non-condamnation. Notez que l’immatriculation se fait gratuitement. Cependant, une taxe de coût de chanvre consulaire va être prélevée de votre cotisation. Il existe des métiers qui peuvent être exercés comme étant auto-entreprise si et seulement si ceux qui le font possèdent des diplômes qualificatifs. Il s’agit de :

  • coiffure ;
  • plomberie ;
  • charcuterie ;

Ceux qui exercent ces métiers doivent ajouter à leur dossier leur diplôme.

 

Les obligations administratives après création de l’entreprise

 

Une fois l’entreprise mise en place, l’auto entrepreneur ne doit pas croiser les bras. Tout ne finit pas là. Vous devez mener les démarches administratives pour assurer son bon fonctionnement. Ainsi, il vous revient de :

  • faire une déclaration du chiffre d’affaires de votre entreprise en choisissant entre une déclaration mensuelle et une déclaration semestrielle ;
  • veiller au respect du chiffre d’affaires et de la TVA en tenant compte du seuil fixé par l’état ;
  • souscrire à une assurance afin de garantir la protection de votre auto-entreprise et la couverture des dommages en cas d’imprévu ;
  • respecter les normes de facturations exigées par l’État prenant soin de mentionner sur la facture tout ce qui doit y être sans omission.

Et si vous n’êtes pas à l’aise avec toutes ces formalités administratives, vous pouvez opter pour le portage salarial. Cliquez ici pour en savoir plus. Par ailleurs, plusieurs formes d’aide sont instaurées pour financer les auto-entrepreneurs. Toutefois, cela dépend de votre poste d’inscription. Aux nombres des aides en question figurent : l’ARCE, la Prime d’Activité, les subventions et la micro finance. L’une ou l’autre de ces aides vous allège la tâche et vous libère des pressions liées aux démarches administratives de l’entreprise.