Dans plus d’un article faisant référence à La crise, nous avons lu comment nous devrions nous adapter à une nouvelle normalité, comme s’il s’agissait d’une étape qui commence lorsque la crise se termine. S’il est vrai qu’il existe des étapes dans le développement des crises (résoudre, résister, revenir, ré imaginer et réformer), il est également vrai qu’aujourd’hui, même avec la crise actuelle, les choses sont très différentes d’il y a seulement un an et que nous devons nous adapter à un monde dans lequel, pour l’instant du moins, la seule constante est le changement.

Il est temps de laisser le passé de côté et d’aborder activement les circonstances, conscients que cela nécessitera de transformer continuellement nos entreprises pour les adapter aux nouvelles conditions du marché.

Pour vous aider à y parvenir, concentrez-vous sur les quatre actions clés suivantes :

1. Réévaluez les besoins de vos clients

Ce qui était important pour vos clients ne l’est peut-être plus. Tout comme vous, vos clients s’adaptent constamment à l’évolution de l’environnement et, par conséquent, ils redéfinissent rapidement et constamment leur échelle de priorités, y compris la consommation de produits ou de services.

Quelque soit le type de  votre entreprise, il est important que vous évaluiez et identifiiez si votre offre actuelle correspond aux nouvelles priorités de vos clients et que vous voyiez si vous pouvez satisfaire cette demande avec le coût de transformation le plus faible dans votre fonctionnement, si vous devez aller vers un nouveau segment de marché ou s’il est nécessaire de miser sur une transformation profonde de votre modèle économique.

Commencez par redéfinir la situation de vos clients actuels et passez à la définition du segment de clientèle souhaité, ce client qui, dans ces conditions, non seulement veut votre produit ou service, mais peut aussi le payer

De là, vous pourriez conclure en ciblant différents segments ou en créant une ligne d’activité légère , pour ceux qui veulent acheter chez vous, mais n’en ont pas les moyens.

2. Identifiez ce qui ajoute encore de la valeur à votre modèle d’entreprise et n’ayez pas peur de mettre à jour ce qui n’en a plus

Une partie du succès d’un modèle d’entreprise est sa conformité structurée pendant une période prolongée, cependant, reconnaître ce qui, en tant que modèle d’entreprise, a perdu sa validité et le mettre à jour sans douleur est tout aussi important. Plus tôt vous identifiez la partie de votre entreprise qui correspond aux nouvelles priorités de votre marché et celles qui sont devenues obsolètes, plus vite vous pourrez vous adapter à la demande actuelle du marché et aligner l’opération.

Utiliser une plus grande quantité de données prévisionnelles sur le comportement du marché vous permettra de prendre des décisions éclairées, en minimisant les risques ou en créant des plans d’urgence qui amortissent les échecs.

L’objectif sera d’envisager l’avenir de votre entreprise avec des scénarios construits avec des informations centrées sur ce qui va se passer ; N’utilisez que des scénarios avec des informations du passé correspondant au comportement interne de votre entreprise pour établir comment elle a répondu aux défis précédents et définir ce dont vous aurez besoin pour résoudre les lacunes que le nouveau modèle d’entreprise entraînera.

3. préparez votre personnel au changement

Pendant les crises, les périodes de changement ou les convergences conjoncturelles, la transparence dans la communication est essentielle.

Toutes les personnes ne sont pas prêtes à assumer le vide de l’incertitude (certains préfèrent être entrepreneurs et d’autres collaborateurs), cependant, face aux crises, la solidarité est généralement un trait commun aux équipes de travail. Réunissez votre personnel et partagez la perspective des événements futurs, bons et moins bons, en accordant la confiance aux résultats attendus et la certitude des scénarios possibles construits avec des informations opportunes et précises. Au final, ce que votre équipe considérera, c’est que vous avez le contrôle de la situation et qu’il existe une stratégie.

Faites contribuer vos équipes aux idées les plus pertinentes

Pour contribuer à la transformation de l’organisation en faveur des nouveaux objectifs établis. Vous serez surpris de voir des suggestions très fructueuses dans le processus.

4. Analysez votre maturité financière et n’ayez pas peur de demander de l’aide (toujours avec un plan)

Il n’est pas courant chez les petits entrepreneurs d’avoir un fonds de prévoyance dans lequel ils peuvent puiser en cas de crise, surtout lorsqu’ils réinvestissent constamment leurs propres bénéfices pour se développer. Si vous n’êtes pas un homme ou une femme d’affaires très motivé par les finances, il est temps de vous impliquer pleinement car vous allez devoir prendre des décisions fortes, précises et énergiques pour stopper les fuites financières, financer les transformations du modèle d’affaires et procéder à des ajustements essentiels dans le fonctionnement. Commencez par arrêter les  » luxes  » qui ne compromettent pas la qualité de votre produit ou service et vérifiez si, à partir des mises à jour des points précédents, vous aurez besoin de financements supplémentaires.

C’est le moment idéal pour se tourner vers les fournisseurs locaux et nationaux qui émergent et se positionnent sur le marché à moindre coût (de plus, c’est un excellent moyen de réactiver l’économie locale).

Vous pouvez compter sur les experts financiers pour consolider de bonnes stratégies qui fonctionnent par étapes, avec des actions claires qui vous permettent de continuer à fonctionner de manière austère tout en atteignant vos objectifs.