Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Crédit renouvelable : pour une plus grande liberté d’utilisation

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

 

Avez-vous besoin de financement pour votre projet ? Pour vous accompagner, différents types de crédits existent et vous seront proposés par l’établissement de crédit. Parmi eux, le crédit renouvelable est connu pour sa particularité à être libre d’utilisation. Il peut être remboursé et utilisé à votre rythme sans que vous ayez à fournir des justificatifs d’utilisation à l’établissement de prêt. Quels sont les avantages de type de crédit ?

 

Qu’est-ce qu’un crédit renouvelable ?

 

Connu sous le nom de prêt permanent, crédit reconstituable, crédit à solde négatif et bien d’autres encore, le crédit renouvelable est une réserve de fonds mise à la disposition d’un client par un organisme de crédit. Cette réserve peut être utilisée en une ou plusieurs fois, à votre guise. En effet, vous pouvez l’utiliser partiellement ou intégralement, à tout moment, sans avoir à fournir des justificatifs. Une fois que vous avez remboursé la totalité de votre emprunt, le crédit se reconstitue. Dès lors, il pourra être à nouveau utilisé. Après l’utilisation d’une partie ou de la totalité de votre crédit renouvelable, vous remboursez des mensualités qui vont reconstituer votre réserve d’argent disponible. Par la suite, vous pouvez à nouveau y recourir pour faire vos achats. C’est pourquoi cette solution est appelée « crédit renouvelable ». 

 

Les avantages du crédit renouvelable

 

Le prêt permanent est une forme de crédit qui est considérée comme l’une des plus souples. Voici ses principaux avantages :

 

La souplesse d’utilisation

Vous pouvez profiter de l’argent à utiliser selon votre rythme, autant de fois que vous le souhaitez. Toutefois, vous ne devez pas dépasser le seuil alloué.

 

Un remboursement simplifié

Il vous est possible de rembourser cette réserve en fonction du contrat choisi ainsi que de votre possibilité. Généralement, cette réserve peut être utilisée à l’aide d’une carte de crédit.

 

Une solution pratique pour vos besoins en financement

Le crédit renouvelable est une solution permettant de financer vos divers projets. Il s’agit d’un fonds de sécurité pour ces derniers. Par ailleurs, il existe également quelques inconvénients :

  • le coût du crédit est élevé ;
  • il y a un gros risque de surendettement ;
  • il est plus difficile de prévoir le coût total du crédit.

Les caractéristiques du crédit renouvelable

 

Le crédit renouvelable permet d’emprunter plusieurs milliers d’euros. Effectivement, vous pouvez demander un crédit renouvelable de 5 000 €. En fonction de vos besoins, le montant de la somme accordée sera défini. Par ailleurs, les établissements prennent également en compte votre capacité de remboursement. La durée de ce dernier n’est pas évoquée. Toutefois, il est obligatoire de remettre le solde de votre crédit à zéro dans un délai déterminé. Ce dernier concerne les intérêts, les frais, le capital et les intérêts de retard. Une fois que votre solde équivaut à zéro, une nouvelle procédure va débuter. À tout moment, vous pouvez demander :

  • la réduction du montant de votre réserve de crédit ;
  • l’augmentation du montant de votre réserve de crédit ;
  • la suspension de votre droit d’utiliser votre réserve d’argent.

Qui peut proposer le crédit renouvelable ?

 

Les établissements suivants peuvent proposer un crédit renouvelable :

  • banque ;
  • organisme spécialisé dans le crédit à la consommation ;
  • enseigne de la grande distribution ;
  • enseigne de la vente par correspondance, etc.

Est-il nécessaire de signer un contrat ?

 

Le crédit renouvelable doit obligatoirement avoir un contrat. Avant de vous le proposer, l’établissement choisi doit vous informer concernant les différentes conditions du prêt. Après avoir validé votre capacité financière à rembourser votre prêt, il vous remettra une fiche qui contient les points suivants :

  • le coût total du prêt ;
  • le montant des mensualités ;
  • le taux d’intérêt pratiqué.