Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Quelles professions ont besoin d’une plaque gravée ?

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La plaque gravée n’est pas seulement un moyen de donner de la visibilité à son entreprise, c’est aussi un accessoire obligatoire pour certaines professions, notamment dans le secteur libéral. Sans faire de la propagande, cet outil sert à présenter au public des informations relatives à un travailleur et à indiquer ses locaux. Il s’adresse à tous les corps de métiers. Cependant, sa conception doit respecter certaines règles de support et de contenu selon la profession, notamment en ce qui concerne le choix du matériau. Voici tout ce que vous devez savoir sur les plaques gravées et les métiers pour lesquels elles sont obligatoires.

Les principales règles en matière de conception de plaques professionnelles

Pour vous faire graver une plaque professionnelle, apprenez déjà quelles sont les normes à respecter absolument. Celles-ci dépendent du corps de métier en question, et vous devez savoir que si votre activité relève de la profession libérale, aucune contrainte particulière ne vous est imposée en termes de matériau ou encore de couleur de plaque, même si un certain type peut vous être vivement conseillé. Tout se jouera au niveau des inscriptions à graver sur l’accessoire. Vous devez obligatoirement consulter la législation ou encore le code de la déontologie de la corporation à laquelle vous appartenez. Vous obtiendrez ainsi avec précision les informations à ne pas mentionner ou encore celles à inscrire obligatoirement sur la signalétique de votre enseigne. Peu importe votre profession, optez pour une plaque professionnelle qui se conforme aux normes de votre profession, et gardez à l’esprit que l’accessoire n’a pas vocation à comporter des messages à caractère publicitaire.

Les inscriptions à graver sur la plaque professionnelle

Les mentions à inscrire sur une plaque professionnelle peuvent varier d’une profession à une autre. En revanche, pour l’ensemble des corps de métier qui existent, la plaque gravée doit absolument contenir les renseignements tels que votre identité (nom et prénom), vos qualifications (diplômes, attestations et certificats), votre logo si possible, et vos horaires d’ouverture.

plaque professionnelle

Les formats propres à certaines professions

La législation suggère certains formats à respecter pour un certain nombre de professions. Ainsi, si vous exercez en tant que médecin ou infirmier, le Code de la santé fixe un format de 30 * 25 cm au maximum. Dans le corps de la justice, les notaires et avocats devront choisir des formats 25 * 15 cm ou encore 20 * 15 cm. Pour les experts-comptables, selon le code des devoirs professionnels, vous devrez choisir une plaque professionnelle d’une dimension de 30 * 20 cm. Enfin, les artisans devront opter pour une plaque gravée qui ne peut excéder 30 * 40 cm.

Les matières à utiliser pour certaines professions

En matière de plaque professionnelle, les matériaux les plus utilisés sont le plexiglas, le laiton et l’aluminium. Mais vous trouverez aussi certaines plaques en PVC, en dibond, en verre, ou encore en inox. Mais il est préférable que vous discutiez avec le fabricant de votre plaque afin de définir le modèle qui s’adapte à vos besoins. Vous devrez aussi bien évidemment vous renseigner sur les prix pour commander votre accessoire. Certains choix de couleurs sont réservés à des professions particulières, comme le doré pour le domaine de la justice ou de la santé, et vous devrez vous renseigner auprès de l’ordre de votre profession ou du propriétaire de l’immeuble pour connaître les normes possiblement imposées en matière de contenu et de format.

La matière et la couleur ne sont généralement pas imposées, seul le contenu et le format son soumis à des normes strictes. Ainsi, les professions du secteur de la santé (médecins, infirmiers) préfèrent la plupart du temps des plaques professionnelles en laiton ou encore en aluminium. Les avocats choisissent aussi le laiton, alors que les notaires favorisent davantage le plexiglas. Si certains corps de métiers tendent à uniformiser les caractéristiques de leurs enseignes signalétiques, d’autres en revanche peuvent laisser libre cours à leur imagination. C’est le cas par exemple des artisans ou encore des architectes.

En matière de police d’écriture

Vous devez insister sur la lisibilité des inscriptions à graver sur votre plaque professionnelle auprès du fabricant. Les caractères utilisés doivent être faciles à déchiffrer sous n’importe quel angle, et les renseignements doivent être aussi clairs et compréhensibles que possible pour le public. Pour répondre à tous ces critères, les graveurs utilisent souvent les polices d’écriture comme Arial, Helvetica ou encore Verdana. Pour les professions plus libres et pour un rendu esthétique, le concepteur peut varier les contrastes ou utiliser des polices manuscrites.

En définitive, une plaque professionnelle se révèle d’une importance capitale pour indiquer l’emplacement de votre lieu d’exercice et les informations principales à votre sujet. Veillez toutefois à vous renseigner quant aux exigences de votre profession sur la signalétique.