Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Présence en ligne : le vrai coût de la persévérance

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les campagnes publicitaires, les projets SEO et d’autres actions sont nécessaires pour assurer la présence de votre entreprise sur la toile. Ces différentes actions ont un coût, qui peut d’ailleurs être conséquent selon vos objectifs, sachant aussi que la présence en ligne est la plupart du temps un travail continuel. Alors, quel budget prévoir selon les actions à mener ?

Webmarketing : le coût d’une campagne publicitaire

Il n’est pas toujours simple de définir le coût d’une campagne publicitaire. Il est tributaire de nombreux facteurs. Par exemple, si vous sollicitez les services de Webmaster-95.com dans le cadre d’une campagne publicitaire, le budget à prévoir sera à considérer avant la mise en place de la stratégie. Ainsi, bien d’autres modalités entrent en ligne de compte et permettent de définir le coût d’une campagne.

Si nous prenons l’exemple d’une campagne de communication, avec les aspects création, accompagnement et gestion de projet pour s’en tenir uniquement à cela, vous devrez mobiliser à minima 40 000 euros, pour un travail de qualité. Ce montant peut aller outre les 50 000 euros selon les cas et la réputation du professionnel à qui vous confiez le travail.

Le coût du référencement pour le site web

Ici, il faut distinguer le référencement naturel (SEO) et le référencement payant (SEA). Le premier, bien que naturel, n’est pas tout à fait gratuit. Il est juste moins onéreux que le second, encore qu’à certains égards cela reste subjectif. Bref, dites-vous que le coût d’une stratégie de référencement naturel dépend de maintes variables comme les atouts de votre site et de votre CMS, votre niveau de visibilité au début de la campagne SEO, la concurrence, votre notoriété actuelle et le prestataire.

La présence en ligne

Tous ces aspects supposent différents postes de dépenses, dont l’audit technique, qui coûtera entre 500 et 10 000 euros, l’utilisation des outils SEO estimée entre 50 et 100 euros par logiciel, l’implémentation des recommandations suite à l’audit qui coûtera au minimum de 500 euros, le netlinking pour lequel un lien peut coûter entre 15 et 1000 euros, la rédaction de contenu pouvant aller jusqu’à 100 euros pour 1000 mots selon la qualité du rédacteur.

Dans le cadre d’un SEA, prenons l’exemple de Facebook. Vous ne pouvez prévoir un coût fixe, sachant que les publicités sont diffusées sous forme d’enchères, les meilleurs enchérisseurs étant priorisés sur les espaces disponibles.

Selon vos objectifs de campagne, vous aurez le choix entre la facturation à l’affichage (CPM) ou au clic (CPC). Au clic, le coût minimum est de 0,01 dollar contre 0,02 dollars au CPM. Il en sera de même d’une campagne Google Ads, pour laquelle vous allez vous situer entre 450 et 1500 dollars, intégration faite de plusieurs paramètres.

Qu’en est-il de la maintenance du site internet ?

Pour la maintenance d’un site web, il existe des frais fixes et d’autres que vous ne pouvez prévoir de façon précise. L’achat d’un nom de domaine peut vous coûter quelques dizaines d’euros l’an comme son renouvellement d’ailleurs.

Pendant une année, un certificat HTTPS/SSL peut nécessiter jusqu’à 50 euros, contre 50 à 150 euros le mois pour un hébergement standard et entre 100 et 500 euros le mois pour un hébergement pro. Quant aux frais que vous ne pouvez prévoir de façon précise, ils peuvent se situer entre 200 et 300 euros l’année.