Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité

Mathieu Davy: créateur de solution innovante pour les avocats

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

Les attentes des clients envers les avocats sont de plus en plus exigeantes. Ces derniers doivent s’adapter aux évolutions en plaçant la relation client au cœur de leur stratégie. Aujourd’hui, pour lancer leur carrière ou faire connaître leur cabinet, ils sont encouragés à digitaliser leur communication. Afin de s’adapter aux nouvelles pratiques, ils sont de plus en plus nombreux à opter pour une transition digitale. 

 

Mathieu Davy : des avocats plus proches de leurs clients 

 

Expert en Droit, un avocat est l’interlocuteur indispensable en matière juridique. Cependant, la profession est en difficulté et se paupérise légèrement, car elle a de plus en plus de mal à s’intégrer à la modernisation de la société. Mathieu Davy tend à renverser cette tendance et essaye de renouer la population avec les avocats en leur proposant des coûts de prestation plus abordables. Pour satisfaire la génération millénium qui consomme le juridique d’une tout autre façon, il a incité ses collègues à repenser la manière dont ils présentent leurs services. Face à un monde où l’intelligence artificielle et l’immédiateté priment, les avocats ont dû s’adapter à la digitalisation. Force est de constater les cas suivants : 

  • les avocats ne peuvent pas offrir des prédictions semblables à celles d’un algorithme ;
  • les juristes n’ont pas la possibilité de gagner une course du savoir-faire lorsqu’ils ont des machines pour adversaires ;
  • les avocats évoluent dans un marché où la concurrence est rude face à une marchandisation du service juridique.

Concrètement, la survenance des plateformes juridiques et l’impact de la digitalisation sur la profession d’avocat ont généré différentes tendances. Ces dernières ont profondément bouleversé le métier des juristes. Grâce à Internet, le savoir juridique s’est démocratisé à travers les moteurs de recherche classiques tels que Google et les bases de données juridiques. 

L’objectif de Mathieu Davy à travers la démocratisation des prestations d’un avocat est de permettre à chaque client de trouver le bon professionnel afin de prendre la bonne décision. 

 

Mathieu Davy et AvoTech : vers une nouvelle facette du métier d’avocat

 

Mathieu Davy a créé AvoTech pour unir les avocats et mettre en place une entraide entre tous ses membres. En France, c’est la première association composée essentiellement d’avocats. Autrement dit, c’est un club d’action entrepreneurial destiné à façonner le marché du juridique en répondant aux exigences du justiciable. Face à une transformation digitale des métiers du droit, l’association tend à unir la voix de ses membres pour qu’ils n’en fassent plus qu’une. Dans la même optique, elle vise à agrandir son champ d’application et à repousser les limites constatées au sein même de la profession. Pour renforcer l’esprit de confraternité, les membres d’AvoTech cultivent la concurrence loyale et mettent en place de nouveaux services innovants et respectueux de la déontologie. 

 

Le concept de legaltech

L’apparition des nouveaux canaux d’information et de communication a encouragé l’apparition de différents services visant à dématérialiser la prestation des avocats. Le recours aux nouvelles technologies numériques pour promouvoir les services juridiques simplifie et facilite l’accès des professionnels du droit aux informations. En même temps, elles leur permettent d’accéder à différentes solutions. Ainsi, toute entreprise proposant des offres de services rattachées à la branche juridique de façon dématérialisée est considérée comme une legaltech. À l’origine de cette initiative, il y a la crise financière de 2008 qui a eu des répercussions sur le secteur juridique. Les acteurs de celui-ci ont alors fait face à l’apparition de nouvelles entreprises juridiques plus modernes incitant la mise à jour des pratiques judiciaires traditionnelles. 

Généralement, pour accéder aux prestations que propose une legaltech, il faut se rendre sur un site. Pour choisir parmi les différentes plateformes disponibles, il faut avant tout se renseigner sur les prestations et les tarifs que propose l’entreprise juridique. Dans le cas de l’application que propose Mathieu Davy à travers AvoTech, la mise en relation s’effectue directement à travers un appel téléphonique. La démarche reste limitée dans le cas d’un dossier complexe. Le client doit tout de même fixer un rendez-vous direct avec son avocat pour aborder plus en détail chaque élément constitutif de sa requête. 

 

Mathieu Davy et Call a lawyer

Mathieu Davy exerce le métier d’avocat depuis une quinzaine d’années. En tant que dirigeant d’un cabinet d’avocat spécialisé en nouvelles technologies et en propriété intellectuelle, il est à l’origine de l’application mobile « Call a lawyer ». Cette dernière simplifie l’accès aux services d’un avocat. Elle permet aux personnes intéressées de joindre un avocat au téléphone en seulement quelques minutes. En tant que legaltech, cet outil simple et commode propose une offre unique. Entre autres, le client peut obtenir une consultation d’une durée de 20 minutes grâce à un simple appel. Pour son service, il a le choix entre 500 avocats. Parmi les services qu’il couvre, il y a :

  • l’accompagnement d’une entreprise dans le cadre d’une création d’entreprise ainsi que le traitement des aspects juridiques liés à cette démarche ;
  • l’élaboration d’un contrat de travail ;
  • l’accompagnement et le règlement des différents litiges d’ordre professionnel ;
  • la mise en relation d’une entreprise avec un cabinet d’avocat ;
  • la définition et la mise en place du statut juridique d’une société.

Avocat et digitalisation : l’importance de soigner sa réputation en ligne

 

Traditionnellement, la réputation des avocats repose sur la notoriété de leur cabinet et la leur. C’est notamment le cas pour les moyennes et grandes structures. Aujourd’hui, cette évaluation s’effectue de plus en plus à partir de leur renommée en ligne. Celle-ci peut s’effectuer sur des sites spécialisés ou sur des moteurs de recherche. La relation client-avocat a évolué au fil du temps. Près de 91 % des justiciables considèrent la structure judiciaire actuelle comme opaque. C’est-à-dire qu’ils estiment que le système mis en place est difficile à comprendre. Les clients sont davantage en quête de simplicité et s’attendent à ce que leurs intérêts soient défendus de façon efficace. Ils ont besoin de comprendre les tenants et les aboutissants de leurs dossiers. 

 

Un besoin de transparence

Face à un besoin de transparence de la part des clients, il y a la nécessité de tenir compte de tous les aspects relatifs au traitement d’un dossier. Ils sont souvent en perte de repère et les avocats doivent faire preuve de clarté pour simplifier la complexité du secteur judiciaire. Depuis l’instauration du RPVA ou réseau virtuel des avocats en 2010, ces experts de la justice vivent une transition dans leur rapport avec le juge. La mise en place d’une connexion unique comme celle que propose AvoTech représente alors un véritable levier de productivité pour les petites et les grandes entreprises. Les avocats et leurs clients évoluent dans un environnement toujours plus connecté. Les outils relationnels mis en place sont divers et performants.

 

Un besoin de performance

La dimension numérique s’est logiquement imposée dans la relation des avocats avec leurs clients. Aujourd’hui, ces professionnels du droit sont face à un enjeu hautement stratégique avec de nombreuses problématiques qui se dessinent. 

Une étude menée en 2017 a permis de savoir que 44 % des clients ont le sentiment que les cabinets d’avocat leur procurent une faible valeur ajoutée. Pour gagner en productivité, les professionnels judiciaires ont dû investir dans l’automatisation de certaines de leurs tâches, notamment celles qui sont répétitives.