Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Les meilleures langues étrangères à apprendre pour être un professionnel à l’international

langue étrangère
Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Maitriser une voire plusieurs langues étrangères est devenu un critère prioritaire lors du recrutement dans de nombreux secteurs professionnels concernés par la mondialisation : commerce, tourisme, communication et tant d’autres.

Pour apprendre une langue étrangère en ligne à petits prix, utilisez le code promo Babbel qui est l’une des meilleures plateformes que vous pouvez essayer si vous voulez apprendre une langue.

1. L’Anglais

Sans surprise, la langue anglaise reste la plus importante. Langue maternelle aux États-Unis, Grande-Bretagne, Australie, Inde… elle s’est imposée comme deuxième langue presque dans tous les autres pays. 380 millions de personnes pour qui l’anglais est la langue native. Il s’agit de la seule à être présente comme langue officielle sur chaque continent du globe. Il convient d’ajouter environ un milliard de personnes qui l’utilisent comme langue secondaire. Elle est incontournable dans le commerce, les voyages, le tourisme et les relations internationales.

2. Le Chinois

Economie, commerce, communication, tourisme, la Chine est partout et sa langue est devenue un réel atout. Bien sûr, elle est plus difficile à apprendre que les langues occidentales, surtout à l’écrit. Mais avoir Chinois dans son CV permet justement de se différencier.

Des différentes versions, il est conseillé de privilégier le mandarin (au moins pour commencer) que l’on retrouve chez près d’un milliard de personnes en Chine, Taïwan, Singapour ou Malaisie.

3. L’Arabe

L’Arabe se hisse dans le top 5 des langues les plus parlées au monde. Attention, car de nombreux dialectes, parfois bien différents, se glissent dans cette dénomination générique. L’Arabe est la langue officielle de 25 pays dont  l’Algérie, le Maroc, l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, le Qatar qui ont des liens historiques ou commerciaux avec la France.

4. Le Russe

La Russie est un partenaire économique important de la France et surtout un acteur majeur sur la scène internationale. La langue russe est parlée par plus de 140 millions d’interlocuteurs avec une présence encore importante dans l’ex URSS. Seulement, elle est beaucoup moins apprise que l’Espagnol ou l’Allemand comme langue additionnelle. Présenter le Russe sur votre CV pourrait ainsi vous permettre de vous démarquer. Autre point, l’Anglais est beaucoup moins diffusé en Russie que dans les autres pays du G8.

Et puis, l’apprendre permet l’accès à une diversité culturelle et historique avec notamment une littérature très riche.

5. L’Allemand

La langue maternelle la plus répandue en Europe est l’Allemand. Elle est parlée par 90 millions de personnes et dépasse les frontières avec l’Autriche, une partie de la Suisse, mais aussi un peu en Belgique et au Luxembourg.  Actuellement, près de 25% des élèves apprennent l’allemand comme langue étrangère en Union européenne, ce qui confirme son importance grandissante. De plus, l’Allemagne est un pays aux forts liens économiques avec la France. C’est même son premier partenaire commercial. L’axe Paris-Berlin est un moteur politique de l’Union Européenne.

6. L’Espagnol

Plus de 460 millions d’hispaniques dans 44 pays (dont 22 l’ayant comme langue officielle) : l’Espagnol est ainsi la deuxième langue la plus parlée à la naissance au monde derrière le chinois. Même aux États-Unis, plus de 35 millions de personnes parlent espagnol. Vue de France, elle présente deux avantages :

  • la proximité avec l’Espagne, un acteur économique important,
  • mais aussi une puissance en Amérique latine.

7. L’Italien

La sœur latine de la France. Si l’Italien est moins parlé que le Portugais et l’Espagnol dans le monde, l’Italie est au premier ou deuxième rang des échanges économiques avec la France dans de nombreux secteurs de l’économie. La France est devenue le 1er investisseur en Italie et est le 3ᵉ pays d’implantation des filiales italiennes. Art, culture, tourisme, gastronomie… les domaines qui lient historiquement les deux pays ne manquent pas.