Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

La photographie sur les médias sociaux : Prendre des photos qui plaisent

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Chaque jour, nous voyons des photos publiées sur les médias sociaux qui sont tout près de bien fonctionner, mais qui manquent de peu la cible. L’une des raisons les plus courantes pour lesquelles elles ne semblent pas tout à fait bien est en bas de la composition.

Voici 6 règles simples de composition que nous utilisons pour rendre les images aussi efficaces que possible sur les médias sociaux. Même si nous les appelons des règles, assurez-vous que vous n’avez pas peur de les enfreindre. Selon les mots immortels du capitaine Barbossa :

“Le code est plus ce que vous appelleriez des “lignes directrices” que des règles réelles.”

 

1 : Connaître la taille idéale

Chaque plateforme a sa propre taille optimale, et l’obtenir correctement pour chaque plateforme est crucial. Vous pouvez avoir une photo avec une excellente composition, cependant vous devez prendre en compte l’aspect qu’elle aura une fois postée sur la plateforme. Si vous n’êtes pas sûr avant de poster, vérifiez !

Un excellent exemple de cela est Instagram. Bien qu’il vous permette de poster des images rectangulaires, gardez à l’esprit la composition globale de la grille de photos sur votre compte. Les images ici s’afficheront comme des carrés recadrés lorsqu’elles sont en vue grille, donc vous pouvez constater que la superbe image que vous avez postée ne s’affiche pas tout à fait comme vous le pensiez sur votre page.

 

2 : Espace pour bouger

Presque toute photo de quelque chose qui n’est pas statique, qu’il s’agisse d’une personne, d’une voiture, d’un animal ou autre (tout savoir sur pilot elevage par ici), doit avoir de l’espace pour bouger. Si vous regardez l’image ci-dessous, le cycliste a de la place dans la prise de vue pour poursuivre son mouvement apparent. Si le cycliste était tourné dans l’autre sens, la composition impliquerait qu’il est sur le point de sortir du cadre, ce qui pourrait ne pas être aussi agréable sur le plan esthétique.

Cela peut sembler intuitif et il y a de fortes chances que vous le fassiez déjà sans réfléchir, mais ce n’est pas seulement une règle qui peut s’appliquer au mouvement physique. Les portraits de personnes regardant au loin ou les plans de quelqu’un qui chante peuvent également fonctionner avec cette règle. Pensez à fournir suffisamment d’espace pour leur regard, ou pour leur voix.

 

3 : La règle des tiers

Connue de beaucoup, la règle des tiers est depuis longtemps une ligne directrice de référence pour la composition. Très souvent cependant, les gens choisissent d’adapter cette règle ou de l’enfreindre complètement. Que vous choisissiez de l’utiliser religieusement ou non, il vaut vraiment la peine d’en être conscient.

L’essence de celle-ci est que le focus des gens ne tombe pas souvent naturellement au milieu de l’image. En plaçant vos points focaux au milieu, l’image peut sembler forcée. Placez plutôt les principaux points focaux de votre image aux intersections des tiers (marquées en rouge dans l’image ci-dessous). C’est là que l’œil est le plus enclin à se poser, ce qui rend l’image plus agréable à regarder. Vous pouvez également aligner les éléments linéaires de votre image avec les lignes de tiers.

Cette règle peut s’appliquer à presque tout. Essayez de mettre l’horizon au niveau d’un des tiers, ou les yeux de quelqu’un dans un portrait à une intersection. Cela aidera également à organiser les éléments de votre photo, ce qui leur donnera un aspect composé et significatif.

En prime, suivre cette règle de composition permet également de suivre plus facilement la règle numéro un.

 

4 : Obtenez l’image entière

Ceci est vraiment simple, facile à mettre en pratique et peut faire une énorme différence dans vos photos.

La règle ? Obtenez simplement tout ce que vous voulez dans votre cadre ! N’ayez pas l’oreille de quelqu’un qui manque sur la photo parce que vous n’avez pas fait l’effort d’avoir l’ensemble de sa tête sur la photo. Vous prenez une photo d’un chien ? Ne coupez pas la moitié de sa queue, s’il vous plaît. Dans le cliché ci-dessous, nous avons suivi cette règle en nous assurant d’inclure la tête de la guitare lors de la prise de vue.

Si votre photo n’a pas la bonne taille pour être publiée sur une plateforme de médias sociaux, essayez de résister à l’envie de la recadrer si cela devait enfreindre cette règle.

Bien sûr, d’autres éléments de votre photo seront probablement hachés dans votre arrière-plan. Rappelez-vous simplement que c’est le sujet de votre photo qui compte le plus.

 

5 : Lignes directrices

Les lignes directrices sont comme de la poussière d’or lorsque vous recherchez une meilleure composition. Elles offrent à l’œil un chemin à suivre dans l’image, et si vous pouvez trouver un moyen de les inclure dans votre photo, vous êtes gagnant. Une technique de composition classique consiste à utiliser des lignes directrices pour vous conduire au sujet de votre photo.

Souvent, vous pouvez créer des lignes directrices convergentes en utilisant un objectif grand angle. Dans la photo ci-dessous d’une route à Birmingham, même si les côtés de la route sont parallèles dans la vraie vie, ils donnent l’impression de converger.

 

6 : Gardez-le droit

C’est l’une des erreurs les plus courantes que nous voyons sur les médias sociaux. Une photo incroyable d’un magnifique coucher de soleil est facilement gâchée si l’horizon n’est pas droit. Cette règle est particulièrement importante lorsqu’il s’agit de bâtiments, d’intérieurs et de tout ce qui comporte des lignes dont tout le monde sait qu’elles doivent être parfaitement droites ou horizontales.

Bien qu’il soit utile de bien faire les choses lorsque vous prenez la photo, c’est une correction facile à faire sur votre téléphone ou votre ordinateur. Souvent, il ne sera pas du tout possible d’obtenir des choses telles que les bâtiments droits dans l’appareil photo (à moins que vous n’ayez un objectif à bascule, ce qui n’est pas bon marché !), cependant Adobe Lightroom, ou de nombreuses applications mobiles peuvent faire un travail rapide pour redresser les choses.