Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Investir dans l’immobilier : est-ce toujours intéressant ?

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ces dernières années, beaucoup de Français optent pour l’investissement immobilier. Cette méthode d’investir est-elle toujours aussi intéressante de nos jours ? Que type d’investissement choisir pour maximiser les profits ?

 

Investissement immobilier : sauter le pas ou non ?

 

De plus en plus de Français investissent dans l’immobilier et c’est même plus fréquent que l’investissement financier. Plus de 60% de la population affirme vouloir investir dans l’immobilier que ce soit juste pour eux ou pour la location. Ces dix dernières années, la valeur de la pierre augmente. Sans oublier que c’est un investissement sûr et durable même si la plus-value est moindre que dans le financier. Pour mettre à exécution ce projet, vous devez d’abord connaitre le marché, votre capacité d’emprunt avec les calculettes e-immobilier et les prêts dont vous avez droit et le type d’immobilier dans lequel vous allez investir.

 

Dans quel type d’immobilier investir ?

 

L’achat-revente et le moins intéressant surtout pour un premier investissement. Si vous êtes débutant, l’investissement locatif est le meilleur choix.

 

La location non meublée

Le premier avantage est le bail qui est d’une durée minimum de 3 ans. Les demandes augmentent d’année en année et vos chances de trouver un locataire rapidement sont grandes. De plus avec le bail, vous aurez donc au moins 3 ans de tranquillité. Vos dépenses seront diminuées, car vous n’aurez pas de meubles à acheter. Sans oublier que l’état de lieux d’entrée et de sortie sera rapide, sans trop de détails et donc ne sera pas une source de conflit.

 

La location meublée

La location meublée présente quelques désavantages, mais que vous pouvez retourner à votre avantage. La durée du bail est de minimum un an ou 9 mois pour les étudiants. Par contre, le loyer est plus cher qu’un appartement vide. Si vous êtes dans un emplacement idéal, par exemple près d’une université ou près d’un centre d’affaires, vous n’aurez aucun mal à trouver des locataires tous les ans. Vous aurez aussi des avantages fiscaux.

 

La location saisonnière

Le premier avantage de la saisonnière est la rentabilité plus élevée que les deux autres types de location. L’autre avantage est la possibilité d’utiliser l’habitation saisonnière pour votre propre usage s’il n’y a pas de locataire à un moment donné. Si votre habitation est située dans une ville touristique, le loyer peut être 30% supérieur à une location normale et elle sera complète pendant toutes les périodes de vacances. Le risque d’impayés est moindre, car généralement la durée de location est courte et un paiement à l’avance peut se faire.

 

Les avantages d’un tel investissement

 

L’immobilier représente un investissement sûr surtout dans le locatif puisque vous percevez des loyers tous les mois. L’astuce est de bien choisir le type de location et de bien choisir l’emplacement du bien. Autres avantages d’investir dans l’immobilier :

  • C’est un investissement à long terme
  • Vous avez droit à des emprunts sans être obligé d’avoir un apport financier
  • Vous obtenez des avantages fiscaux comme la loi Pinel
  • Vous remboursez votre prêt immobilier avec les loyers perçus tous les mois
  • Investir dans l’immobilier est rarement risqué, car la valeur de la pierre augmente chaque année
  • Si vous êtes dans le locatif, vous pouvez plus tard utiliser la maison ou l’appartement pour vous
  • Il est possible d’investir dans l’immobilier dès le jeune âge, ce qui permet d’avoir une retraite confortable

Il y a aussi l’immobilier d’entreprise qui peut être difficile à gérer par soi-même, mais très lucratif. Dans ce cas de figure, vous pouvez faire appel à une agence spécialisée qui s’occupera de tout. Sinon, vous avez aussi le choix d’investir dans un pays étranger comme les États-Unis dont le prix des immobiliers est moitié moins cher qu’en France.