Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Industrie : 4 techniques de mesure de pression

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans le secteur industriel, plus précisément en mécanique des fluides et en génie des procédés, la pression est un élément que l’on mesure pour de nombreuses applications, notamment la construction et l’aéronautique. Les appareils de mesure de pression sont utilisés pour réaliser cette tâche. Depuis leur création, ces outils de mesure ont beaucoup évolué. Il existe aujourd’hui plusieurs solutions permettant de mesurer la pression. Parmi les plus courants, on distingue la méthode électrique, la méthode mécanique, la méthode mécatronique et la méthode utilisant des liquides.

Utilisez la technique mécanique de mesure de pression

Méthode maitrisée depuis des siècles, la méthode mécanique est toujours utilisée par de nombreux industriels. Les manomètres à tube en U sont historiquement les plus utilisés. De nos jours, ils servent principalement d’indicateurs locaux.

Pour mesurer la pression grâce à la méthode mécanique, les professionnels utilisent dans la grande majorité des cas la jauge de pression à tubes de Bourdon. Ce tube est élastique et prend initialement la forme d’un C. Lorsqu’une pression est exercée, elle se déforme. Sa déformation est alors utilisée par le dispositif pour mesurer la pression mécanique. La valeur de la pression est clairement indiquée sur l’affichage de l’appareil. De nombreuses entreprises spécialisées proposent des instruments de mesure de pression mécanique adaptés à de nombreux secteurs et industries.

capteur de pression, manomètre, instrument de mesure de pression

Optez pour la technique électrique de mesure de pression

Pour mesurer la pression grâce à la méthode électrique, on utilise un transmetteur ou capteur de pression à couche mince, à base de silicium, ou à base de céramique.

Pour le transmetteur électrique de pression à couche mince, le calcul de la pression repose sur l’usage des composants sensibles résistifs. Les jauges se trouvent directement sur la membrane entre l’appareil et le process. Pour le capteur de pression à base de silicium (piézoresistif), une puce conçue à partir de ce matériau intègre les éléments sensibles résistifs. Un liquide spécial est utilisé pour transmettre la pression vers ces éléments. On l’appelle également capteur de pression à couche épaisse.

Enfin, les capteurs de pression à base de céramique utilisent un capteur (en céramique) faisant office d’élément résistif. Ce matériau est idéal pour mesurer la pression absolue et la pression relative.

Misez sur la technique mécatronique de mesure de pression

Comme son nom l’indique, cette méthode est à mi-chemin entre la méthode mécanique et la méthode électrique. Plus concrètement, elle utilise des appareils de mesure de pression mécanique auxquels on a intégré des composants électroniques. Ces capteurs de pression « hybrides » s’utilisent comme les jauges de pression mécanique. Dans le même temps, ils envoient un signal électrique qui fait office de commutateur électrique. C’est ce signal qui permet de mesurer la valeur de la pression.

Redécouvrez la technique de mesure de pression à base de liquide

Cette technique est de moins en moins répandue dans la mesure où elle est surtout efficace pour mesurer des variations de pression relativement faibles. Elle est surtout utilisée pour surveiller les salles blanches, pour estimer la différence de pression entre deux salles et pour fabriquer divers équipements (de climatisation et de ventilation entre autres). Cette technique permet de mesurer la pression relative, la pression barométrique ou pression absolue, ainsi que la pression différentielle.