Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Comment inspecter ses canalisations ?

canalisations
Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Avec l’automne et l’hiver, les températures chutent et les pluies reviennent de plus belle. C’est la période à laquelle vos canalisations peuvent être fragilisées et attaquées par des déchets extérieurs, voire bouchées. Il faut néanmoins en prendre soin, sous peine que la situation dégénère et que des odeurs nauséabondes viennent vous gâcher la vie. Nous verrons ici que certains produits ont été créés pour les inspecter au mieux, et ainsi, savoir comment agir pour les nettoyer ou les réparer.

La caméra d’inspection

Si vous avez le besoin d’organiser une vérification, voire une inspection générale de vos canalisations en bonne et due forme, sachez que des produits de qualité sont à votre portée, telles que les caméras d’inspection prokam, dotées de fonctionnalités d’enregistrement vidéos et photos.

Qu’est-ce que c’est ?

La caméra d’inspection a été créée sur le modèle de l’endoscope, déjà très répandu et utilisé dans les métiers de la plomberie, de la chaufferie et dans les corps de métiers relatifs à la construction de bâtiments. Elle est essentiellement composée :

  • d’une fibre imperméable ; qui se veut flexible et réglable ;
  • d’une rallonge pour pouvoir la déplacer à plusieurs mètres de distance ;
  • d’une grande autonomie afin d’éviter qu’elle soit déchargée dans les tuyaux ;
  • une puissance d’éclairage ;
  • une bonne définition d’image, claire et nette ;
  • une micro caméra endoscopique.

Elle est généralement utile à des fins d’inspection de petites tuyauteries au sein desquelles des caméras de taille standard ne circulent pas. Vous pouvez ainsi faire le point sur vos tuyaux fissurés, l’état de vos siphons de douche ou d’évier… Grâce à la caméra vidéo, l’opération se déroule à distance et sans être fatigué.

Comment la choisir ?

Certaines caméras d’inspection ont vu le jour afin de répondre à des besoins spécifiques. Le métal et les principaux matériaux peuvent quelque peu différer selon l’usage que l’on compte en faire. Par exemple, une caméra d’inspection destinée aux espaces étroits industriels ne sera pas la même qu’une caméra d’inspection pour les tuyauteries de grands bâtiments. La longueur de la rallonge est un élément à anticiper avant de se la procurer selon la longueur de l’exploration prévue. Plus votre caméra sera lourde, plus vous aurez de mal à la manier comme vous le désirez. Prenez donc garde à choisir une tête de caméra relativement légère et maniable.

L’utilisation

L’utilisation d’une caméra endoscopique n’est, en réalité, pas vraiment difficile. Pour s’en servir correctement, il vous suffit d’introduire votre caméra à l’entrée des canalisations ; et ensuite la guider grâce à sa fibre flexible. Lisez soigneusement la notice d’utilisation, car certains détails et renseignement liés à chaque caméra peuvent y apparaître. Par exemple, certaines sont articulées, ce qui leur procure une plus grande maniabilité, notamment si vos canalisations sont obstruées. D’autres encore, dotées d’un câble rigide ou semi-rigide, seront en mesure de vous offrir un pilotage parfait et sans mouvements inopinés de la caméra. Toutefois, si vous avez l’intention d’inspecter vos canalisations d’égouts ou d’eaux usées ; nous vous recommandons vivement d’opter pour les caméras les plus étanches possibles.

Si vous ne vous sentez pas de réaliser cette inspection seul, faire appel à des professionnels et à une entreprise spécialisée vous permettra d’être rassuré quant à la qualité du travail effectué.