Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

3 choses à savoir sur la soudure de composant CMS

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les composants CMS (Composants Montés en Surface) sont des éléments électroniques montés sur la même face que les pistes en cuivre. Ces composants sont de plus en plus utilisés en lieu et place des composants traversants traditionnels. Leur fixation à la carte du circuit s’effectue par la soudure. La pratique de cette opération sur les éléments CMS peut s’avérer très facile si vous savez vous y prendre. Nous vous apprenons ici trois choses que vous devriez savoir sur la soudure de composant CMS.

La soudure de composant CMS en bref

La soudure de composants est un processus durant lequel est réalisé l’assemblage de deux ou plusieurs pièces électroniques. Cet assemblage s’effectue grâce à la fonte de soudure autour de la connexion entre le composant et la carte. La soudure fondue représente ici un alliage métallique.

Lorsqu’elle fond, elle permet d’établir une liaison solide et la conduction de l’électricité entre les différentes pièces du circuit. Pour réaliser cette connexion permanente entre le composant et la carte, vous devez utiliser outre une bonne méthodologie, des outils adaptés à cette opération.

Les outils utiles pour la soudure de composants CMS

La soudure de composant CMS ne nécessite pas l’usage de beaucoup de matériaux. Voici les outils qui vous seront indispensables durant la réalisation de ce processus.

Un fer à souder, indispensable pour la soudure de composants CMS

Le fer à souder est un outil à main que vous devrez brancher dans une prise secteur de 220 V alternatif. Vous trouverez davantage d’informations concernant l’usage du fer à souder sur mon-fer-a-souder.fr afin de réaliser efficacement votre soudure de composants électroniques. Le fer à souder chauffe et fait fondre la soudure sur les différentes connexions électriques.

Vous rencontrerez également des modèles qui fonctionnent grâce à une connexion sur un port USB. Toutefois, ces derniers ne disposent que d’une faible puissance, qui peut parfois même s’avérer insuffisante. Le fer à souder peut se présenter sous la forme d’un stylo, d’un pistolet, et bien d’autres afin de faciliter son utilisation au cours de la soudure.

Les fers à souder recommandés pour les débutants sont ceux de 15 à 30 W. Ces fers possèdent le plus souvent des pointes encore appelées « pannes » qui peuvent être changées selon le type de soudure que vous souhaitez effectuer, et remplacées lorsqu’elles deviennent défectueuses. Vous devriez aussi vous montrer prudent pendant votre soudure, car les fers à souder peuvent chauffer jusqu’à 400 ° C.

Soudure de composants CMS

Les pannes de vos fers à souder

Les pannes de fer à souder sont les parties interchangeables situées aux extrémités des fers à souder. Vous retrouverez sur le marché des pannes de fer à souder de formes et de tailles variées. Chacun des modèles de pannes disponibles est adapté à une situation spécifique dans laquelle son usage offre des avantages particuliers par rapport aux autres.

Les pannes les plus connues et utilisées dans les travaux électroniques sont les pannes coniques et les pannes biseautées. Vous devriez étamer votre panne avant et après avoir effectué vos soudures. Ce processus aide à augmenter le transfert de chaleur du fer à souder aux composants que vous soudez.

La soudure

Il s’agit ici non pas du processus de soudure, mais de l’alliage métallique fondu pour lier les pièces électriques. Pour votre projet de soudure de composants CMS, vous devriez choisir la soudure à la colophane sans plomb. Cette soudure contient de l’étain. Ce dernier permet de mieux sceller le lien entre les pièces du circuit. Veillez à ne pas choisir durant vos achats des soudures à l’acide. Elles risqueraient d’endommager vos composants et vos circuits.

Les éponges en laiton

Pour garder votre panne de fer à souder propre et éliminer l’oxydation qui s’y produit, vous aurez besoin d’éponges en laiton. En effet, lorsque vous n’éliminez pas les pointes oxydées qui se forment durant la soudure, l’opération ne réussit pas comme elle le devrait si la panne était neuve. Évidemment, vous pourriez utiliser une éponge normalement humidifiée, mais cela raccourcirait la longévité de votre soudure. Aussi, les éponges en laiton évitent que votre panne soit soumise à de fortes variations de température.

En plus de ces outils, vous devriez également utiliser un support de fer à souder. Il vous aide à éviter les blessures et brûlures pendant la soudure.

Les indispensables pour votre sécurité lors de la soudure

Nous vous rappelons tout de même que le plomb engendre des problèmes de santé. Il faudra faire votre soudure dans un espace bien aéré pour éviter d’inhaler la vapeur de plomb. Pour cela, vous devriez utiliser un extracteur de fumée qui absorbera les fumées nocives pour votre organisme.

Aussi, vous devriez vous laver les mains après chaque soudure. Enfin, procurez-vous des lunettes de protection avant de souder. Elles vous permettront de protéger vos yeux en cas de projection accidentelle de soudure brûlante.