Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Tout savoir sur le cashback : généralités, fonctionnement et calcul

cashback
Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

Il s’agit d’une technique permettant un certain gain d’argent pour les acheteurs. Il n’est possible que si ces derniers effectuent leurs achats sur le Net. En fait, le cashback n’est pas encore très populaire en France. Il y est moins célèbre malgré le fait qu’il permet la réalisation d’économies d’argent. Même si la majorité de ses résidents deviennent adeptes de promotions, la plupart ignorent encore ce procédé qui demeure intéressant pour sa gratuité.

Les généralités sur le cashback

Celui-ci peut être alléchant pour les clients pouvant hausser leur capacité d’achat et réaliser un gain d’argent. Il peut également être favorable dans le domaine du commerce électronique. En effet, il peut servir de technique marketing dans l’attraction de clientèles. Il constitue avant tout un retour d’argent selon notre propre langue. Si vous voulez en savoir davantage sur cette technique, vous pouvez vous renseigner sur le site https://fr.igraal.com/. Ce système permet de récupérer partiellement l’argent que vous venez de dépenser en ligne.  En d’autres termes, elle permet le remboursement de tout client ayant réalisé un achat sur le Net. Celui-ci ne concerne qu’une partie et non pas la totalité de l’argent payé au cours de l’achat effectué en ligne. N’oubliez pas que le cashback n’est pas similaire aux promotions. Si pour le premier le consommateur se fait rembourser, il peut obtenir des réductions lors de ces dernières.

Le fonctionnement du cashback

La coopération entre les sites en la matière et ceux d’e-commerce demeure indispensable pour que cela marche réellement. En fait, ces premiers entrent de nos jours en collaboration avec d’innombrables sites commerciaux dans des secteurs très variés. Le prêt-à-porter en fait partie, tout comme la beauté, le voyage et même l’informatique. Pour vérifier si un site d’e-commerce le suggère vraiment, il suffit de taper son nom sur un site cashback. Par ailleurs, pour jouir des multiples profits, le consommateur doit impérativement être adhérent à un prestataire dans le domaine.  Dans le cas où il désire faire un achat dans un magasin en ligne en collaboration avec ce dernier, il devra procéder à l’activation du service à travers un site, une application ou une extension. Une fois l’achat réalisé, le consommateur recevra une commission en fonction de la totalité du montant dépensé. Celle-ci sera jointe à sa tirelire sur le site de cashback. L’atteinte d’une certaine somme par le membre permet sa réception de différentes façons. Parmi les choix possibles figurent les chèques, les virements, les cartes bancaires, PayPal et bien d’autres encore. L’envoi de cette commission est assuré par l’assureur dès que certains montants feront l’objet d’une dépense.

Le calcul du cashback

Pour déterminer le coût de la commission, il suffit de faire un calcul très simplifié. En guise d’exemple, si vous faites l’achat d’une robe de 200 euros et que votre site offre 20 % de cashback, vous obtiendrez un remboursement de 40 euros dans votre tirelire. Ce qui suppose que plus l’article est coûteux, plus ce dernier sera élevé. N’oubliez jamais que le pourcentage peut varier en fonction du site.