Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Roue de Deming ou PDCA pour l’amÉlioration continue

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

La méthode PDCA (ou Roue de Deming) est une méthode de mise en œuvre de l’amélioration continue au sein d’une organisation. Tout système ou organisation a besoin de se positionner et d’optimiser ses opérations par l’innovation. N’importe quel manager, chef d’équipe ou même employé se posera une telle question : comment évoluer dans un monde de compétition globale ? Le chercheur américain William Edwards Deming a popularisé la solution en 1950. Il s’agit d’un processus d’innovation cyclique, la Roue de Deming, qui repose sur les quatre étapes du PDCA : Plan, Do, Check et Act. Découvrez dans cet article ce qu’est la Roue de Deming.

 

Qu’est-ce que la roue de Deming ?

PrÉsentation

La Roue de Deming ou PDCA est une méthode d’amélioration continue qui présente 4 étapes, liées de manière itérative pour améliorer les opérations existantes (processus, organisations, produits, etc.). Les quatre phases suivies dans l’ordre sont : Plan (Plan), Execution (Do), vérification (Check) et Action (Act), d’où le nom PDCA.

UtilitÉ de la roue de Deming

Le cycle PDCA peut améliorer en permanence toutes les activités de l’entreprise et de l’organisation. L’outil est conçu pour atteindre les objectifs des entrepreneurs, des chefs d’entreprise, des décideurs et des employés. C’est aussi une approche stratégique couvrant de multiples disciplines. 

 

Le PDCA : ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que la mÉthode PDCA ?

La méthode PDCA est une méthode itérative d’amélioration continue des produits, des personnes et des services. C’est devenu un élément indispensable de ce que l’on appelle aujourd’hui le lean management. La méthode comprend le test de la solution, l’analyse des résultats et l’amélioration du processus. 

Par exemple, si vous recevez de nombreuses plaintes de clients concernant le temps de réponse de l’équipe d’assistance. Vous devrez peut-être améliorer le fonctionnement de votre équipe pour maintenir la satisfaction de la clientèle. C’est là qu’intervient la méthode PDCA.

Pourquoi utiliser la mÉthode PDCA ?

Qu’il s’agisse d’amélioration continue des processus, des produits ou des services, la démarche PDCA peut vous aider. La méthode PDCA, également connue sous le nom de roue de Deming (du nom de son inventeur), est un outil d’amélioration continue des systèmes existants, cette méthode développe donc un processus qui peut assurer une plus grande efficacité dans la gestion d’entreprise et la gestion de projet. 

En suivant ces 4 étapes et en les appliquant rigoureusement, vous pouvez améliorer les produits, les services, les processus de production et même le processus d’intégration des nouveaux employés.

 

Le fonctionnement de la roue de Deming (ou PDCA)

Les 4 Étapes à respecter

Examinons en détail les 4 étapes de la méthode PDCA :

Plan

Planifier et préparer les travaux à effectuer. Établir des objectifs pour définir les tâches à accomplir. Missions et responsabilités claires. Vous ne devez pas oublier de spécifier des normes de performance. 

Do

Faire, exécuter et exécuter les tâches planifiées. Il peut être intéressant de limiter la taille et l’étendue des tâches à effectuer pour un meilleur contrôle (processus répétitif). Un projet court est plus facile à gérer, et sans se soucier des problèmes évidents, il peut donner des résultats plus rapidement. On pourra alors mieux réajuster le reste du projet, quel qu’il soit. 

Check

Vérifiez le résultat puis mesurez et comparez avec les prédictions. C’est le point clé de l’amélioration continue. La phase de vérification n’est pas seulement le moment où l’on distribue les médailles et frappe le ballon. Quand on se rend compte de la difficulté (ou de la simplicité) d’une tâche donnée. C’est aussi là que vous apprenez à mieux contrôler les prédictions.

Act

Agir, avoir raison et prendre les décisions nécessaires. Déterminer la raison de l’écart entre ce qui a été réalisé et ce qui est attendu. Identifier de nouveaux points d’intervention et redéfinir le processus si nécessaire.

Quand utiliser la roue de Deming ?

 Le cycle PDCA est un processus très efficace et s’inscrit dans une démarche d’innovation continue en analysant de nouvelles sources d’efficacité et de performance. En principe, Deming Wheel a mis l’accent sur une approche globale de la résolution des problèmes. Appliqué à l’ensemble de l’entreprise, ce processus favorise l’agilité à travers des cycles courts de challenge continu. 

La limitation de cette méthode est que lorsqu’un problème doit être résolu de manière urgente, comme dans une situation de crise, elle devient trop compliquée et lourde à suivre. De plus, les changements doivent être planifiés sur une longue période. À noter que pour le cycle PDCA, la réponse est rarement proactive.

 

Avantages et inconvÉnients de la roue de Deming

La méthode PDCA est un bon outil pour introduire des améliorations de manière durable et raisonnable. Nous ne changeons pas la procédure habituelle par une intervention bâtarde soudaine, mais avançons par petites étapes, toujours sous une étroite surveillance. Mais c’est aussi un gros inconvénient de la roue de Deming : il faut prévoir suffisamment de temps pour le modèle. Le cycle PDCA ne fournit pas de solutions rapides aux problèmes. 

Avantages

  • L’outil peut aider dans diverses situations
  • Une opération simple nécessitant peu de conseils
  • L’idée circulaire invite à l’amélioration continue
  • L’approche itérative facilite le contrôle et l’analyse

InconvÉnients

  • Une définition insuffisante peut conduire à une mauvaise utilisation
  • Les changements doivent être planifiés à long terme
  • Dans le cycle PDCA, nous réagissons en premier et prenons rarement des mesures proactives

 

Un exemple de Roue de Deming

Prenons l’exemple d’une usine de meubles. La direction espère améliorer l’efficacité du cabinet. Nous avons remarqué que la plupart des garde-robes étaient terminées rapidement, mais nous attendons souvent avec impatience les jambes rondes. À ce niveau particulier, la méthode PDCA devrait être utile. 

  • Dans la phase de planification (plan), nous avons remarqué que les tours (machines-outils) utilisés pour produire des objets ronds sont sujets à des erreurs. Habituellement, les pieds défectueux doivent être retirés, ce qui non seulement ralentit la ligne de production, mais entraîne également des coûts supplémentaires inutiles. Ainsi, il est prévu d’acheter une machine plus moderne. Au lieu de remplacer directement toutes les machines correspondantes, vous démarrez le test à partir d’une. 
  • Dans la deuxième étape (Do), la nouvelle machine est testée en pratique. Le travail du nouvel équipement a été analysé pendant un mois. Cependant, dans le même temps, les anciennes machines continuent de fonctionner. Cela permet aux responsables de savoir exactement si l’investissement dans la nouvelle machine en vaut la peine. Veuillez noter que bien que l’erreur de production soit limitée, la vitesse de production n’a guère augmenté. 
  • Dans la troisième phase (Check), le problème a été analysé et il a été reconnu que les employés étaient tellement habitués à l’ancienne machine qu’ils avaient encore des difficultés à utiliser la nouvelle machine de manière pleinement efficace. 
  • Par conséquent, le plan sera maintenant modifié puis entièrement mis en œuvre dans la phase finale (Act) : toutes les machines seront désormais remplacées tout en fournissant aux employés des instructions détaillées sur le nouvel équipement. En conséquence, la production d’armoires est considérablement accélérée et les pertes sont minimisées. L’entreprise considère désormais la nouvelle productivité comme la norme, qui est une référence qui doit être maintenue.