Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Qu’est-ce qu’une organisation centralisée et comment fonctionne-t-elle ?

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

 

 

Les organisations varient dans leur structure et celle-ci est décidée par le type d’activité dans laquelle une organisation est impliquée, le style de leadership du fondateur, du propriétaire, etc.

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est une organisation centralisée et comment elle fonctionne. Nous examinerons également quelques exemples et scénarios pour mieux comprendre le concept.

 

Qu’est-ce qu’une organisation centralisée ?

 

Une organisation centralisée est une organisation où les décisions importantes de base sont prises par ceux qui sont à un niveau d’autorité supérieur. Toutes les décisions importantes sont acheminées par ce canal et sont prises par ceux qui sont en mesure de voir les choses d’un point de vue plus large et qui ont acquis beaucoup de connaissances et d’expérience au fil des ans. Une fois la décision prise, elle est communiquée aux employés de niveau inférieur qui sont censés suivre les ordres.

 

Ce type de structure dépend fortement de certaines personnes clés pour conceptualiser et mettre en œuvre certaines décisions clés. Cela ne signifie pas forcément qu’il n’y a qu’une seule personne qui prend toutes les décisions dans l’organisation. Les personnes à différents niveaux sont autorisées mais, contrairement aux organisations décentralisées, il y a moins de prise de décision en équipe et plus de prise de décision individuelle.

 

Avantages des organisations centralisées

 

Les organisations centralisées peuvent être très efficaces dans leur travail. Une vision macro est établie par le plus haut dans la hiérarchie et des fonctions et instructions bien définies sont établies pour les employés à chaque niveau qui doivent être suivis. Les employés disposent d’un cadre bien défini dans lequel leur travail doit être effectué. Une équipe et un membre central est au courant du fonctionnement de toutes les unités et prend des décisions éclairées pour l’organisation.

 

Ceci garantit parfois les meilleurs intérêts de l’entreprise au moment de la prise de décision. L’intérêt personnel et les préjugés qui ne manquent pas de se glisser aux niveaux inférieurs sont éliminés et des décisions très objectives sont prises.

 

Inconvénients des organisations centralisées

 

Une organisation centralisée est forcément victime d’une prise de décision lente en raison du parcours bureaucratique pénible et long qui sera impliqué dans le passage d’une décision. Les principaux décideurs deviennent comme des goulots d’étranglement de l’entreprise. Pour prendre chaque décision, ils devront prendre des informations en retour, élaborer une stratégie, puis prendre la décision. À mesure que l’entreprise se développe, les organisations centralisées peuvent devenir léthargiques.

 

Il y aura trop d’intermédiaires dont l’approbation devra être prise pour la mise en œuvre de toute décision et les décideurs seront également accablés par de très nombreuses tâches en attente. Cela ajoutera du poids à l’organisation et la rendra très lente à avancer et à être compétitive dans un monde qui évolue si vite et qui exige que des décisions rapides soient prises.

 

Une entreprise doit réfléchir soigneusement au type de structure organisationnelle qu’elle veut adopter. La nature de l’entreprise, sa taille, etc. ont leur importance. Une petite entreprise fera bien d’avoir une structure centralisée car le propriétaire/fondateur sera toujours à l’avant-garde des opérations commerciales et aura les connaissances nécessaires sur l’ensemble de l’entreprise et sera suffisamment bien connecté avec chaque département pour faire des choix rapides et éclairés.

 

Les grandes organisations qui sont multinationales dans leur présence ont intérêt à avoir une structure décentralisée. Ces organisations auront de nombreux lieux de présence et des employés issus de nombreuses cultures et origines.

Le scénario politique et économique de chaque géographie sera différent de l’autre. Dans de tels scénarios, il est préférable que le pouvoir de décision soit donné aux représentants locaux afin que les décisions les plus appropriées soient prises.

 

Exemple d’organisation centralisée

 

Apple est un exemple d’un type d’organisation centralisée. De nombreux employés d’Apple se sont exprimés au fil des ans et ont déclaré que Steve Jobs avait l’habitude d’avoir un regard sur chaque projet et chaque initiative avant de donner son feu vert. Ci-dessous, une image décrivant la nature centralisée chez Apple pendant le mandat de Steve Jobs en tant que PDG.

 

Cependant, comme nous le savons sur les récentes critiques d’Apple, après Steve jobs, l’organisation n’est pas aussi charismatique et la principale raison en est la prise de décision centralisée. Ainsi, une entreprise quand elle devient plus grande, devrait avoir une approche décentralisée.