Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Les quatre échelons de la médaille du Travail

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

Si vous souhaitez obtenir ou décerner la médaille du Travail, mais que vous ne savez pas quel échelon vous concerne, lisez les détails suivants pour en savoir plus sur les différents niveaux et les médailles qui leur correspondent.

 

Médaille du Travail, échelon Argent

La médaille d’argent du Travail est décernée après 20 années de services et il s’agit du tout premier échelon de la récompense. Pour la recevoir, il faut en faire la demande et si celle-ci est acceptée, le récipiendaire reçoit une médaille très simple : un médaillon en argent porté par un simple ruban aux couleurs du drapeau tricolore. Au revers de la médaille, on trouve les inscriptions « Ministère du Commerce et de l’Industrie » et « Honneur Travail ». Pour obtenir des versions plus élaborées de la médaille du Travail, il faut atteindre les échelons suivants : Vermeil, Or et Grand Or. D’autres éléments viennent alors s’ajouter à la récompense.

 

Médaille du Travail, échelon Vermeil

La médaille vermeil du Travail est décernée après 30 années de services. Elle se distingue de l’échelon Argent par la couleur du médaillon remis au récipiendaire : d’argent, il devient or. Attention toutefois, la médaille n’est pas vraiment fabriquée en or, il s’agit d’argent doré de très bonne qualité. Il faut toutefois s’adresser à un spécialiste de la confection de médailles officielles pour trouver de bons produits. Un autre élément permet de distinguer la médaille vermeil de son échelon précédent : le ruban tricolore est surmonté d’une petite rosette aux couleurs du drapeau de la France. Il s’agit du seul signe distinctif apposé sur le ruban de la médaille.

 

Médaille du Travail, échelon Or

La médaille Or du Travail est destinée aux travailleurs après 35 années de services. Elle ressemble presque parfaitement à la récompense précédente mais la médaille du travail 35 ans se distingue toutefois par quelques détails : elle est un peu plus grande et surtout un peu plus lourde que celle de l’échelon Vermeil. Un autre détail permet de ne pas confondre les deux récompenses : l’échelon Or est orné d’une palme de laurier en dessous de la rosette tricolore. Contrairement à son nom, la médaille d’or n’est pas fabriquée en or mais en argent doré et il est conseillé de se tourner vers un professionnel pour trouver un produit de qualité.

 

Médaille du Travail, échelon Grand Or

L’échelon Grand Or de la Médaille du Travail est réservé aux personnes ayant travaillé durant plus de 40 ans et il s’agit du plus haut échelon pour la récompense. La médaille est extrêmement similaire à l’échelon Or et comme elle, le médaillon est fabriqué en argent doré. Un seul élément permet de la distinguer facilement des autres récompenses : la palme de laurier, qui était seule sur l’échelon Or, se transforme en couronne de laurier sur le dernier échelon. Mis à part ce détail, tous les autres éléments sont similaires : la rosette tricolore et la couronne de laurier sont placées sur un ruban aux couleurs du drapeau français et la médaille est soutenue par une bélière de feuilles de chêne en argent doré.

 

Comment obtient-on la médaille du Travail ?

La médaille du Travail est réservée aux travailleurs du secteur privé (les fonctionnaires peuvent bénéficier d’une autre récompense) et ne s’obtient pas automatiquement : il faut en faire la demande. Le travailleur peut envoyer une demande, de même que son employeur. Pour bénéficier de la médaille, il faut envoyer les documents suivants :

  • le formulaire cerfa n°11796 après l’avoir rempli et signé ;
  • une photocopie de pièce d’identité (recto et verso) ;
  • les photocopies des certificats de travail pour chaque employeur (peut être remplacé par une attestation écrite par deux témoins et signée par le maire de la commune) ;
  • attestation du dernier employeur (la plus récente possible) ;
  • attestation de service national ou photocopie du livret militaire (pour les concernés) ;
  • photocopie du relevé des rentes (pour les mutilés au travail).