Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Le questionnaire quantitatif pour tester son idée

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

Vos entretiens individuels avec vos potentiels clients ont été concluants ? Vous avez confirmé certaines tendances et avez découvert de nouvelles pistes à explorer ? Il est donc temps de mesurer vos résultats grâce au questionnaire quantitatif.

 

Dans le cadre de ma start-up, j’ai mené des entretiens qualitatifs pour les restaurateurs et pour les clients. Cependant, j’ai lancé un questionnaire quantitatif uniquement à destination des clients.

 

1. Un questionnaire quantitatif, qu’est-ce que c’est ?

 

Un questionnaire quantitatif est constitué majoritairement de questions fermées pour lesquelles on répond par oui ou par non. Ou alors de questions ouvertes, mais avec des propositions de réponses.

 

L’objectif est de mesurer des résultats et de vérifier des tendances. Il n’est donc plus question ici de faire parler votre interlocuteur. Vous souhaitez récupérer des données concrètes.

 

Pour récolter un maximum de réponses, je vous recommande de créer un questionnaire en ligne. Il présente plusieurs avantages :

  • vous pouvez envoyer le lien par email facilement et plusieurs personnes peuvent répondre en même temps ;
  • les personnes qui répondent n’ont pas besoin de votre présence. Pendant que vous serez occupé sur une activité, vous recevrez des réponses « automatiquement » ;
  • Vous pouvez également procéder avec la méthode plus classique du sondage dans la rue. Néanmoins, cette méthode ne vous permet d’interroger qu’une seule personne à la fois et vous avez besoin d’être présent pour poser les questions. À moins de déléguer cette tâche.

 

2. Comment créer un questionnaire qualitatif ?

 

A. Méthodologie pour construire un questionnaire

 

En ce qui concerne la structure de mon questionnaire en ligne, la voici :

  • Introduction : je me présente, j’évoque les objectifs du questionnaire et j’indique le temps de réponse estimé.
  • Questions générales : je demande nom, prénom, profession et entreprise. Vous pouvez également demander l’âge, le sexe… Tout dépend des éléments dont vous avez besoin pour analyser les résultats. Par contre je vous recommande de ne pas rendre obligatoire la réponse à ces questions (sauf dans le cas où ce serait vraiment indispensable).
  • Habitudes de consommation : je leur demande ce qu’ils ont l’habitude de faire actuellement
  • Attentes et difficultés : je leur demande ce qu’ils aimeraient pouvoir faire
  • Mon service : je leur demande leur avis sur le service que je souhaite lancer
  • Petit bonus, j’insère un champ « Adresse email » afin de permettre aux personnes intéressées d’être recontactées au lancement de mon service.

Le questionnaire quantitatif en ligne vous permet donc de recueillir des avis et en même temps de récolter des adresses email de personnes intéressées par votre service.

 

Attention, une nouvelle réglementation est en vigueur depuis le 25 mai 2018 sur la protection des données personnelles (RGPD). Je vous invite à rajouter la mention « J’accepte d’être recontacté au lancement de l’application » que le répondant doit expressément cocher. Ça fera office d’acceptation de sa part pour recevoir des emails.

 

B. Outil pour mettre en ligne le questionnaire

 

Pour créer votre sondage en ligne, je vous recommande d’utiliser le formulaire Google. Il s’agit d’un outil gratuit qui est très simple à prendre en main. Faites-moi savoir dans les commentaires si vous souhaitez un tutoriel vidéo pour la prise en main de cet outil.

 

L’outil pour créer un questionnaire en ligne : Google Form

 

Vous pouvez insérer tout type d’éléments :

  • Réponse à choix unique
  • Réponse à choix multiples
  • Système de notation
  • Des images
  • Des vidéos
  • Réponse obligatoire
  • Réponse facultative

Sur une page ou sur plusieurs pages

 

Vous remarquez qu’il s’agit donc d’un outil très simple d’utilisation et très flexible.

 

Quand vous avez créé votre questionnaire en ligne, vous pouvez alors le diffuser auprès du plus grand nombre.

 

3. Comment diffuser le questionnaire quantitatif ?

 

Il existe selon moi deux méthodes : une méthode « manuelle » et une méthode « automatique ».

 

La méthode « manuelle » consiste à contacter personnellement certaines personnes pour leur demander de répondre à votre questionnaire. Puis de leur demander de le diffuser à leurs connaissances. Cette technique est donc intéressante dans la mesure où vous savez que les répondants seront qualifiés.

 

La méthode « automatique » consiste à diffuser votre questionnaire dans des groupes Facebook et sur les réseaux sociaux plus globalement. Selon les groupes, vous pourrez avoir des retours qualifiés. Et dans d’autres groupes un peu moins.

 

Je pense donc pour ma part qu’il est nécessaire de combiner ces deux méthodes pour diffuser votre questionnaire.

 

4. Analyser les réponses du questionnaire quantitatif

 

Une fois que vous avez obtenu assez de réponses, vous pouvez procéder à l’analyse. Google Form permet d’extraire les réponses au format Excel.

 

C’est donc maintenant à vous de jouer avec les données et de les croiser dans tous les sens. Ça vous permettra de tirer des conclusions que les entretiens qualitatifs ne peuvent pas mettre en évidence.

 

Voici des exemples de conclusions que j’ai tirées dans le cadre de mon questionnaire en ligne :

  • 80% des répondants aimeraient utiliser l’application le midi contre seulement 53% le soir
  • Plus les personnes ont l’habitude de réserver, plus elles sont prêtes à utiliser le service Easy Lunch
  • Le temps d’attente est le principal inconvénient de la restauration classique pour 45% des sondés
  • Bref, la liste peut encore être longue. D’autant plus que j’ai une formation de contrôleur de gestion et que j’adore « jouer » avec les tableaux Excel.
  • La seule chose à faire est d’intégrer la question suivante à votre questionnaire : « Quelles sont les trois fonctionnalités que vous estimez les plus importantes ? »
  • Vous analysez ensuite les réponses et vous identifiez les principales fonctionnalités de votre produit. Et vous les intégrez alors dans votre cahier des charges.

Des résultats concluants pour les questionnaires ? Alors, continuez !

 

Si les réponses que vous avez obtenues à votre questionnaire quantitatif sont positives, je vous invite alors à aller plus loin et à vous lancer définitivement dans votre projet.

 

Retenez donc bien ce principe de l’entrepreneuriat : testez votre produit avant de le créer. Ne vendez rien si on ne vous a rien demandé.

 

Il y a encore un autre type de questionnaire que nous n’avons pas vu. Il s’agit du questionnaire de satisfaction. Mais celui-ci n’a rien à voir avec les questionnaires qualitatif et quantitatif. Nous y reviendrons bien plus tard.