Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

Contrefaçon : les astuces pour protéger un document

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La technologie n’a pas que de bons côtés. Souvent, des personnes malintentionnées l’utilisent pour plagier et pirater différentes productions. Les documents confidentiels des entreprises ainsi que des particuliers font partie des cibles des arnaqueurs. Ces derniers mettent sur pied des dossiers contrefaits pour usurper une identité ou arnaquer les collaborateurs d’une société donnée. Cela risque d’entraver la réputation d’une entreprise et de freiner son développement sans compter les répercussions judiciaires. Pour éviter ce genre de situation, sachez qu’il existe différents moyens pour préserver vos dossiers des contrefaçons. L’idée vous intéresse ?

Une protection personnalisée des documents de l’entreprise

Les arnaques et la contrefaçon touchent différents types de dossiers. Ce sont notamment les documents dits sensibles qui en font souvent l’objet. Il s’agit entre autres des diplômes d’État ou de grandes écoles, des billets et tickets, des papiers administratifs importants tels que des titres de propriété et bien plus encore. Les arnaqueurs font usage de faux documents pour diverses raisons : obtenir un poste à responsabilité sans en avoir les compétences, vendre un terrain en falsifiant les dossiers pour bénéficier des gains, faire du profit avec de faux billets, etc.

Afin d’éviter la contrefaçon, les entreprises, mais également les particuliers doivent apprendre à sécuriser un document pour limiter les risques. Il existe de multiples façons pour mettre en place un système anti-falsification : encre inactinique ou thermosensible à mettre sur vos certificats et dossiers à risques, guilloche difficile à dupliquer, des mots cachés qui apparaissent après reproduction et tant d’autres.

Des professionnels vous proposent ces alternatives pour lutter contre la contrefaçon de vos documents. À vous de définir laquelle de ces solutions est adaptée en fonction du type de document.

Utiliser un logiciel anti-fraude pour la protection des documents

protection documents entreprise

Puisque la technologie est l’une des sources des documents contrefaits, elle en est aussi le remède. Des entreprises peuvent éviter de se faire usurper les identités de leurs salariés et de voir leurs dossiers sensibles falsifiés grâce à des logiciels performants.

La double authentification, les systèmes de vérification par étape et d’autres dispositifs de reconnaissance d’identité permettent de protéger l’accès à des informations confidentielles. Cela réduit, dans un premier temps, les risques de contrefaçon, car les arnaqueurs ne peuvent pas falsifier une carte d’accès ainsi que l’ensemble des dispositifs de sécurité d’une entreprise. Des logiciels permettent aussi de détecter les fausses cartes et les faux pass d’accès.

La rigueur et le sens du détail doivent être au cœur des dispositifs de sécurisation des entreprises. Ces dernières, peu importe leur taille, doivent collecter le plus d’informations possible pour mettre au point un système de sécurité pointilleux. Cela va de la vérification des dossiers administratifs des collaborateurs aux dossiers dits sensibles de la société.

Dépôt de brevet, une autre solution

Afin que tous les articles, y compris les documents en provenance d’une entreprise, soient authentiques, il est conseillé de faire un dépôt de brevet. Cette alternative sécurise l’authenticité de vos créations et toutes les réalisations de votre société. Le brevet est une forme de titre de propriété intellectuelle utile pour vos rapports et autres réalisations. En cas d’hésitation, vous pouvez demander l’avis d’un expert juridique pour obtenir des conseils avisés en matière de sécurisation de documents et autres produits d’entreprise.