Blog d’entreprise, de conseils et d’actualités business
Le site d’experts pour vous aider à développer votre activité
Suivez nos actualités

4 techniques d’optimisation de votre chaîne logistique

optimisation logsitique
Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

L’examen stratégique de votre chaîne d’approvisionnement se traduira par une série de plans pour l’organisation avec un horizon d’immédiat à environ cinq ans dans le futur. Grâce à ces plans, votre stratégie commerciale et la mise en œuvre tactique et opérationnelle des plans d’optimisation seront couvertes. Voici quatre techniques efficaces pour vous aider à avoir une chaîne d’approvisionnement optimale.

logistique

Mettez en place une planification stratégique

Ce processus définit l’approche globale des objectifs de l’entreprise. Cette étape est celle qui définit les objectifs de gestion concernant les éléments suivants :

  • les stocks ;
  • la production ;
  • le transport ;
  • et la distribution.

La planification stratégique est aussi définie et alignée sur la technologie et le service client. A ce stade, la direction peut examiner les structures organisationnelles et les domaines d’investissement. La stratégie doit inclure la prévision de la demande des clients dans le but d’allouer des ressources durant le supply chain. Cette stratégie doit être partagée entre tous les services de votre entreprise afin de permettre l’optimisation de sa chaîne logistique de manière efficace.

Pour de nombreuses entreprises, le rythme du changement dépasse leur capacité à suivre le rythme. L’adoption de nouveaux modèles commerciaux ou évolués demande un niveau important d’agilité d’entreprise et un appétit pour le changement. Des changements importants dans la structure et les capacités d’une organisation pourraient avoir des implications de grande envergure pour la culture.

Envisagez une planification tactique

Le plan tactique doit couvrir un à deux ans pour soutenir la stratégie à long terme en allouant des ressources, y compris la main-d’œuvre. Le plan tactique doit inclure :

  • le calendrier de chaque étape ;
  • les compétences spécifiques requises ;
  • toutes les exigences en capital, notamment un nouvel espace d’entrepôt ;
  • ainsi que des dispositions pour des ressources externes comme les consultants ou les prestataires de services.

Optez pour une bonne planification opérationnelle :

Cette étape traduit la stratégie en activités quotidiennes :

  • des politiques ;
  • des plans ;
  • et des programmes.

L’objectif est de faire en sorte que le plan alloue des ressources et des mesures de performance pour optimiser l’efficacité de la ancre libre et opérationnelle. En fonction de l’activité, la planification opérationnelle comprend des activités quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles. Cela permet de planifier et de surveiller la routine journalière de la conduite de l’entreprise.

N’oubliez pas la planification d’urgence

Le plan d’urgence regroupe les pires scénarios pour votre entreprise. Parmi eux, il y a par exemple les événements météorologiques violents, les problèmes de main-d’œuvre, la perte de principaux fournisseurs et vendeurs.

Vos plans d’urgence doivent inclure toute circonstance qui pourrait envoyer des ondes de choc dans tout l’ensemble de votre entreprise. L’objectif est de réfléchir à votre réaction et à votre action avant qu’un événement ne se produise. Cela permet alors de raccourcir votre temps de réponse. Un autre objectif est de minimiser les perturbations en interne et l’impact que cela peut avoir auprès de vos clients.

Pour commencer votre analyse, vous pouvez identifier l’état actuel de la chaîne d’approvisionnement. Cela comprend :

  • les installations ;
  • les coûts ;
  • les relations de transport ;
  • les niveaux et les emplacements des stocks ;
  • ainsi que les installations et pratiques de distribution des clients.

Comme il s’agit de la base de référence pour le reste de l’analyse, il faut qu’elle soit aussi détaillée et précise que possible.