Voici 9 puissants paramètres YouTube que vous pouvez utiliser pour améliorer vos vidéos et développer votre chaîne. Vous pouvez aussi regarder cette vidéo pour avoir plus d’informations.

1. Comprendre l’importance du temps de visionnage

Il est indéniable que les points de vue sont une mesure essentielle à suivre pour déterminer le succès d’une vidéo. Mais elles sont loin de constituer l’intégralité de l’histoire.

Les points de vue ne peuvent pas à eux seuls vous fournir les informations dont vous avez besoin pour apporter des changements significatifs à votre stratégie vidéo.

Il est préférable de se concentrer sur le temps de visionnage.

Le temps de visionnage est le nombre total estimé de minutes que les gens passent à regarder votre contenu. YouTube utilise cette mesure pour mesurer et prédire la performance d’une chaîne ou d’une vidéo.

Elle est si importante qu’elle vient en deuxième position après les visionnages dans l’onglet « YouTube Analytics Overview » :

Pourquoi YouTube accorde-t-il autant d’importance au temps de visionnage ? Parce qu’il s’agit de l’indicateur le plus clair de l’intérêt et de la valeur d’une vidéo.

C’est la raison pour laquelle l’algorithme de YouTube repose essentiellement sur le temps de visionnage.

L’objectif est donc de faire en sorte que les spectateurs passent plus de temps à regarder vos vidéos. Et la meilleure façon d’y parvenir est simplement de créer de meilleures vidéos que les gens veulent regarder davantage.

2. Examinez la rétention de votre public

D’accord, vous voulez que les téléspectateurs passent plus de temps à regarder vos vidéos, mais comment faire ?

Eh bien, vous devez commencer par comprendre dans quelle mesure chacune de vos vidéos actuelles retient l’attention des gens. De cette façon, vous pourrez identifier ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Entrez dans la rubrique « Rétention du public ».

Cette mesure vous permet de voir la qualité de vos vues. Elle vous permet de découvrir le point de la vidéo que les gens ont cessé de regarder.

L’image ci-dessous montre le graphique de la rétention du public qui s’affiche au fur et à mesure que les utilisateurs quittent la vidéo. Comme vous pouvez le voir, la vidéo dure cinq minutes et 27 secondes, mais en moyenne, les personnes qui l’ont regardée ont perdu environ trois minutes et 50 secondes. Cela représente environ 70 % de la vidéo.

Pour utiliser cet outil, il suffit de lire la vidéo, et la ligne rouge se déplacera le long du graphique tout au long de la vidéo pour vous indiquer le moment où les spectateurs partent.

Vous pouvez alors voir où vous avez perdu l’attention des gens, identifier ce qui a pu les faire partir et éviter de faire la même erreur dans les vidéos futures.

Vous pouvez également ajouter un appel à l’action (CTA) sous la forme d’une carte YouTube avant ce point afin de capter plus de pistes avant que les spectateurs ne cliquent.

Vous pouvez également voir quelles parties des vidéos retiennent le mieux l’attention des gens et ce qui s’est passé dans la vidéo à ce moment-là. Vous pouvez ensuite reproduire ce succès dans de futures vidéos.

Sans surprise, l’algorithme de YouTube privilégie les chaînes à forte rétention d’audience.

En plus de la « rétention d’audience » standard, vous pouvez également voir la « rétention d’audience relative ».

Cela vous montre à quel point chacune de vos vidéos retient les spectateurs par rapport à d’autres vidéos Youtube de longueur similaire.

3. Gardez un œil sur votre rapport en temps réel

Pendant des années, YouTube a été obscurci sur le nombre de personnes qui ont regardé la vidéo dans les premières heures suivant sa publication.

Il n’est donc pas surprenant que l’ajout tant attendu de Real-Time Report ait été largement applaudi par la communauté des éditeurs.

Real-Time Report vous permet de mesurer le nombre de visionnages de vos vidéos immédiatement après leur publication. Vous pouvez voir les vues des dernières 48 heures et des dernières 60 minutes sur l’ensemble de votre chaîne, ou pour des vidéos spécifiques.

Le rapport en temps réel de YouTube peut vous aider à découvrir les pics de trafic et à les relier à des événements en temps réel.

4. Explorez les données démographiques de votre public

Le ciblage est essentiel au succès de la commercialisation.

En fait, les publicités ciblées sont, en moyenne, presque deux fois plus efficaces que les publicités non ciblées.

Vous devez donc savoir pour qui vous créez des produits, des services et du contenu. Ainsi, vous pouvez adapter vos efforts aux besoins et aux désirs exacts de ces personnes.

Pour mieux comprendre les types de personnes qui regardent vos vidéos, consultez la page « Démographie » de votre tableau de bord d’analyse YouTube.

Les mesures de YouTube dans ces graphiques simples vous permettent d’identifier le sexe, l’âge, l’appareil, l’emplacement de votre public, et plus encore. Vous pouvez ensuite utiliser ces informations pour créer des campagnes de marketing plus ciblées.

Vous pouvez découvrir un public engagé dans un pays étranger que vous ne servez pas actuellement et décider de l’élargir – ce qui est particulièrement facile à faire si vous faites du dropshipping.

5. Identifier les sources de votre trafic

Il est essentiel de comprendre d’où provient la majeure partie de votre trafic.

Cela vous permettra d’éviter de gaspiller des ressources sur les sources de trafic de faible niveau et de doubler les ressources sur celles qui fonctionnent bien.

Rendez-vous sur l’onglet « Reach Viewers » pour afficher vos principales sources de trafic, et cliquez sur un graphique pour obtenir plus d’informations.

Par exemple, vous pouvez constater que vous consacrez du temps et de l’argent à une source de trafic qui ne fonctionne pas bien. Cela vous permettrait de réduire vos pertes et de rediriger ces ressources vers un canal plus solide.

D’un autre côté, vous pourriez découvrir que l’une de vos sources de trafic est incroyablement forte, même si vous ne vous y intéressez pas trop. Ce serait une occasion fantastique de stimuler l’opinion en lui consacrant plus de temps et de ressources.

6. Voir comment les impressions sont liées à l’heure de visionnage

Tout d’abord, il faut comprendre les variables en jeu :

Impressions : Une impression, c’est lorsqu’une de vos vignettes vidéo apparaît sur l’écran d’un utilisateur de YouTube. Les données sur les impressions peuvent vous aider à comprendre quelles vidéos ont été les plus diffusées par YouTube et ce qui a fait leur succès.

Taux de clics sur les impressions (CTR) : Le taux de clics sur les impressions vous indique le pourcentage d’impressions qui se sont transformées en vues. En d’autres termes, il indique le nombre de personnes qui ont cliqué sur votre vignette.

YouTube Analytics fournit un graphique simple pour vous montrer combien d’impressions se sont transformées en vues, et comment ces vues sont liées à Watch Time :

Le taux de clics sur les impressions mesure la capacité de votre vidéo à inciter les gens à cliquer sur votre vidéo pour la regarder.

Un taux de clic élevé signifie que vous avez un bon titre et une bonne vignette, et que le sujet a trouvé un écho auprès des personnes qui naviguent sur YouTube.

7. Suivi des taux de clic de votre carte

Les cartes sont des panneaux vidéo personnalisables que vous pouvez utiliser pour encourager les spectateurs à faire une action souhaitée.

Elles sont disponibles pour les vidéos, les listes de lecture, les sondages, les liens et la promotion d’une autre chaîne.

YouTube Analytics vous permet de visualiser le taux de clics de chaque carte. Cela peut vous aider à identifier les CTA qui ont le plus d’écho auprès de vos téléspectateurs. Envisagez d’utiliser davantage de CTA les plus performants dans vos futures vidéos.

8. Étudiez les j’aimes et les aversions

Les Likes and Dislikes offre un moyen rapide et facile d’évaluer les réactions du public au fil du temps.

Il est évident que vous souhaitez minimiser les aversions, mais n’oubliez pas qu’elles sont inévitables. Ainsi, au lieu de considérer les aversions comme des signes avant-coureurs de malheur, il est important de les comparer au nombre de j’aimes que vos vidéos reçoivent. C’est une approche beaucoup plus utile et pratique.

Si l’une de vos vidéos reçoit beaucoup de Dislikes, posez-vous les questions suivantes :

– Le titre et la vignette représentent-ils fidèlement le contenu de la vidéo ?

– Le contenu est-il pertinent pour mon public cible ?

– La vidéo a-t-elle une qualité de production médiocre ?

– Les spectateurs sont-ils en désaccord avec ce qui est dit dans la vidéo ?

L’un des meilleurs moyens de connaître les problèmes potentiels est de vérifier vos commentaires. Parfois, la vidéo est présentée à la vue de tous, au lieu de vous obliger à faire appel à vos talents de Sherlock Holmes. Il n’y a pas de meilleur retour d’information que celui qui vient directement de votre public.

9. Surveillez votre taux d’abonnement

Les mesures YouTube pour les abonnés fournissent une indication solide de la capacité de votre chaîne à fonctionner de manière cohérente. Après tout, ce sont vos téléspectateurs habituels.

Il est essentiel de surveiller toute augmentation ou diminution de votre base d’abonnés.

Cette mesure simple vous permet d’évaluer la portée globale de votre chaîne. De plus, elle vous permet de comprendre comment chaque vidéo contribue à gagner ou à perdre des abonnés.

Si vous constatez qu’une vidéo ou un sujet particulier vous permet de gagner des abonnés, vous pouvez être sûr d’en tirer parti.

De même, si un sujet ne donne pas de bons résultats et que vous perdez des abonnés, vous pouvez être sûr de l’éviter dans vos futures vidéos.